Redécouvrir la presse en papier fait froid dans le dos

Mon immeuble est câblé Numéricable. Aussi, je suis client SFR pour l’internet fixe. Dans l’abonnement SFR fixe, il y a SFR Presse, un kiosque numérique, au sein duquel on peut lire les un certain nombre de quotidiens et magazines en PDF.

C’est en relisant un journal en PDF qu’on redécouvre une fonctionnalité qui a été désagrégée par le digital : la hiérarchie de l’information.

Il est quasiment surprenant de redécouvrir à quel point la une, la position d’une rubrique dans la pagination, le poids des articles, son optionnelle illustration par des graphiques, pondère l’importance des différents contenus et donne le la de l’information dans une édition papier.

Le web, puis les réseaux sociaux, ont transformé la hiérarchie de l’information du papier en flux continuel, où la fraicheur (puis la partageabilité avec Facebook) prime sur le choix d’une rédaction de hiérarchiser l’information.

Il est évidemment impossible d’en tirer quelques conclusions que ce soit mais relire du papier, après 10 ans d’information moulinée par le digital, permet de se rendre compte de ce qu’on a perdu. Les journalistes redoutaient les risques portés par la gratuité. Leurs craintes étaient fondées.

1 réflexion sur « Redécouvrir la presse en papier fait froid dans le dos »

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s