La culture du talent creuse les inégalités

Dans cet article Adage sur les enjeux des directeurs marketing en 2019 aux Etats-Unis, on apprend que dans l’industrie, 52% des gens veulent changer de travail dans l’année à venir.

Dans une industrie en ébullition, le recrutement est un enjeu crucial. C’est à ce titre que les entreprises mettent en place des cultures valorisant les talents : on les recrute à prix d’or, on les chouchoute, on les laisse s’exprimer.

Après tout, le talent est une valeur indiscutablement utile dans la vie, dans le travail, dans le marketing. Comment s’y opposer ?

J’ai pourtant un problème avec le talent. D’ordre sociologique.

Pardonnez mes réflexes déterministes mais quand on y regarde de plus près, tout le monde ne naît pas dans des environnements valorisant le talent. Nous ne sommes pas égaux face au talent. Quand on sélectionne les profils sur la base unique de leur talent, on produit des entreprises sans diversité sociale. Ne perdons pas de vue que les étudiants d’HEC sont officiellement recrutés sur la base de leur talent, pour un résultat composé de 80% d’enfants de cadres, 5x plus que la moyenne française.

Les pays anglo-saxons ayant une culture de l’égalité très forte, ils ne voient pas ce problème (la discrimination positive y est non envisageable). Les pays latins plus attachés à la fraternité le remarquent. La culture du talent me met mal à l’aise. A fortiori en étant un mâle blanc diplômé. Je suis pour la discrimination positive, pour la favorisation de la diversité. Tant pis pour l’obsession pour le talent et pour l’élitisme.

La culture du talent est un voile qui crée de la reproduction sociale au nom de la fausse sélection naturelle.

Une entreprise doit aussi penser à son rôle d’intégration, de brassage, de mélange des membres de la société. Nous ne sommes pas des sectes thématiques.

4 réflexions sur « La culture du talent creuse les inégalités »

  1. Les pays anglo-saxons, une culture très forte de l’égalité ?
    Le manque de diversité sociale de HEC se retrouve dans les universités réputées comme les Ivy League, Oxford et consorts. De plus, le coût élevé de la scolarité aussi prouve que cette culture de l’égalité n’est pas si forte.
    A mon humble avis, la « discrimination positive » est une aberration, ce ne sont pas les talents qui manquent mais plutôt la volonté. Ils (les déjà discriminés) sont d’ailleurs nombreux à avoir quitter l’hexagone, une véritable fuite des des talents ! On les retrouve outre-manche, outre-atlantique ou même dans les pays du Golfe.
    Le cas emblématique de Tidjane Thiam est sans équivoque. Ce n’est pas la culture du talent qui est problématique même si elle permet comme c’est dit : la reproduction sociale. C’est surtout le racialisme latent de la société qui est alarmant…

    J'aime

    1. C’est encore un autre problème ça. D’accord avec vous pour la reproduction sociale, mais il ne faut pas en faire un determinisme absolu non plus.

      J'aime

  2. J’ai réagi à votre article car certains passages me gênent.
    « A fortiori en étant un mâle blanc diplômé. Je suis pour la discrimination positive, pour la favorisation de la diversité. Tant pis pour l’obsession pour le talent et pour l’élitisme. »
    En quoi favoriser la diversité serait antinomique avec l’obsession pour le talent et l’élitisme ? Si l’on s’en tient à la notion de talent, les aptitudes, les capacités, la formation voire le diplôme devraient être les seuls critères. Or, on se rend compte en France que le genre et l’origine ethnique sont déterminants.
    Dans votre article, vous dénoncez un problème et dans le même temps vous vous présentez comme « mâle blanc diplômé » (sans guillemets). Quand on sait que c’est le président de la République qui a popularisé l’expression, on doit s’interroger sur l’évolution de notre société, « mâle » ? « blanc » ?
    A mon sens, il n’y a pas de déterminisme absolu : c’est la raison principale du problème. J’ajouterais que racialisme va de paire avec le sexisme.

    J'aime

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s