Vers une économie en forme de donut

A force de lire des essais sur la collapsologie, on se sent condamné, en plus d’être un abruti égoïste. Heureusement qu’il y a de belles personnes comme Kate Raworth pour redonner un peu de foi dans l’humanité, dans la possibilité d’imaginer une économie qui n’aspire plus à la croissance mais à la régénérescence. Mon seul souhait c’est que cette vision soit partagée par le plus grand nombre de personnes dans le monde, même si elle impose de grands sacrifices. C’est le seul enjeu pour les marques au 21e siècle si elle souhaite poursuivre leur vie.

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s