La santé est la nouvelle définition de la beauté

Il y a quelques jours, L’Oréal annonçait ses résultats 2018, se félicitant du dynamisme du secteur dermocosmétique. Ces produits vendus en pharmacie ont enregistré une progression deux fois plus rapide que le marché.

Cette tendance mondiale est portée par une évolution de la demande des consommateurs, en quête de bien-être et de santé.

Jean-Paul Agon de préciser : « cette dynamique s’explique par la recherche de bien-être et de santé. Il y a une soif de beauté qui explose dans tous les pays, avec une montée en gamme des produits ».

Le soin de la peau a d’ailleurs été l’an dernier, le premier moteur de la croissance du marché mondial de la beauté (+5,5 %), alors que jusque-là, il était porté par le maquillage.

Derrière ces résultats, il est intéressant de comprendre la nouvelle dynamique du marché de la beauté – que je connais plutôt mal, autant le confesser. Le maquillage laissent place aux soins de la peau, les produits de beauté deviennent des produits de soin. La beauté n’est plus une valeur pour les autres mais une valeur pour soi.

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s