Les aléas d’un positionnement d’agence hybride

Les consommateurs changent, les besoins évoluent, les métiers se diversifient : le marché bouge.

En leur qualité de prestataires de service, les agences font leur possible pour s’adapter afin de servir au mieux leurs clients.

Tôt ou tard, la lisibilité de l’offre de l’agence finit pourtant par être mise à l’épreuve de ce conglomérat hétéroclite de compétences.

Concernés par la compétitivité des agences, les codirs se trouvent alors confrontés à deux options :

  • Trouver un récit “dénominateur commun” au gloubiboublga
  • Faire le choix de radicaliser le positionnement, au risque d’être réducteur

Je ne sais pas combien d’agence optent pour la première option mais ce n’est pas la peine de passer beaucoup de temps dans les pages de la presse professionnelle pour s’en rendre compte. C’est beaucoup. Je considère d’ailleurs en faire partie.

Résultat : il est difficile d’être lu par le marché, spécialement les annonceurs. Ce qui n’est pas sans poser de difficulté en phase de développement de son activité.

Accepter d’être lisible, c’est accepter la simplicité, voire le simplisme.

L’hybridation est une organisation, certainement pas un récit.

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s