La qualité d’une présentation doit-elle dépendre de la prestation de son orateur ?

Cet article couvait depuis des mois.

La conférence vidéo de Weigel et Campbell à Cannes constitue un bon tremplin.

La qualité d’une présentation doit-elle dépendre de la prestation de son orateur ?

Martin Weigel est un planneur stratégique ultra influent en ligne. Ses PowerPoint et son blog sont visionnés des dizaines de millier de fois, fait rarissime pour un planneur stratégique qui parle en son nom, pas au nom de celui de son entreprise. Pourtant sa prestation orale déçoit : le mec lit ses slides, n’apporte aucune autre valeur que les punchlines de ses diapos (ça rappelle ces twittos influents parfaitement insociables AFK).

A l’inverse, Campbell est captivant à l’oral, malgré la vacuité de ses mots. Car il peut arriver qu’un PowerPoint ordinaire soit métamorphosé par un bon orateur (c’était par exemple le cas de l’intervention de Laurent Alexandre au Sénat il y a quelques années – avant qu’il vrille).

Y’a-t-il une bonne tactique ? Une philosophie à adopter ? Faut-il miser sur un bon PPT capable de compenser les faiblesses oratoires ? Faut-il tout mise sur des talents qui racontent de la merde de manière intelligente ? Faut-il les deux ? Aucun des deux ? Autre chose ?

J’ai la naïveté de penser qu’avoir les deux c’est mieux mais cette présentation me fait douter.

Vous en pensez quoi ?

3 réflexions sur « La qualité d’une présentation doit-elle dépendre de la prestation de son orateur ? »

Répondre à Jean Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s