J’en ai marre des gens qui n’aiment pas internet

J’ai aimé cette drôle de chronique des Echos qui incite le salarié à s’ennuyer pour laisser son cerveau se régénérer et ses idées fuser.

Elle part du principe que le salarié n’arrive pas à décrocher, reste pendu à son smartphone pendant les congés, ce qui est un point de départ assez navrant. L’étude relatée fait état de la capacité des sujets déconnectés de leur smartphone à faire de plus jolies pyramides de gobelets en plastique. In fine, ce serait les tâches répétitives et ennuyeuses qui stimulent la créativité. On ne sait pas où finissent les unes et où commence l’autre mais bref.

J’en ai marre des études de séniors largués qui considèrent le smartphone comme un cancer moderne. Tout est dirigé contre le digital, sans neutralité aucune, sans mesure, avec force jugement et sublime mépris.

Le temps passé sur les mobiles à scroller est ennuyeux. Entre loucher sur le décolleté de votre voisine de bureau en attendant votre café et scroller des posts Instagram d’escorts est-européennes, il n’y a pas beaucoup de différence.

Ensuite l’article évoque la difficulté de l’ennui absolu, qui pré-existait bien avant le digital puisque les terrains évoqués font état de se tourner les pouces pendant 15 minutes dans une salle seule.

Finalement on devrait mieux essayer de vivre ensemble – merci RTL – plutôt que de se pointer mutuellement du doigt.

Si j’étais vieux aujourd’hui je ne m’amuserais pas à pointer les nouvelles générations du doigt car devinez-qui-va-financer-vos-ehpad ?

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s