Un été responsable : une opportunité responsable pour les agences

Cet été, une bande de grands patrons américains ont déclaré que le sens des entreprises n’était plus de “satisfaire les actionnaires” mais “d’être au service de leurs clients, employés, partenaires” (l’article de The Economist a été traduit dans Challenges, voir ci-dessous).

Dans la foulée, Emmanuel Faber – et trois autres alliances d’entreprises – présentait son pacte pour une croissance inclusive dans le cadre des rencontres du G7.

Si The Economist considère ces déclarations comme de la poudre aux yeux comparés aux trois facteurs cités – élargissement de l’actionnariat et dynamisation des marchés autorisant plus d’innovation – on ne peut nier la dimension symbolique de ces deux prises de parole.

Elles font écho aux thématiques abordées durant les rencontres d’Aix du mois de juillet, durant lesquelles on discutait des enjeux de réconciliation entre croissance et développement durable, à la perspective des mesures protectionnistes des USA qui ralentissent – au plaisir de la planète – les échanges commerciaux.

L’enjeu des communicants et des marketeurs pour les prochaines années, c’est donc d’aider à raconter les dispositifs de croissance verte adoptés par les industries, afin de réinstaller la confiance entre les acteurs de l’économie et les consommateurs.

Le fait que les journalistes – même de Challenges ! – parlent de simple marketing est symptomatique.

Créons de la confiance, de la lisibilité, de la transparence. Les entreprises doivent aider à la réforme.

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s