The Economist dresse un portrait inquiétant des directeurs marketing

Je lis de moins en moins d’étude dédiées aux besoins des directeurs marketing pour une raison simple : elles sont quasi systématiquement commanditées par des gens qui ont les moyens de se payer ce genre de matériel marketing, c’est à dire des gros cabinets de conseil qui viennent vendre leur soupe sans la moindre objectivité.

Ceci dit quand The Economist sort son propre baromètre, on y jette un oeil, pour le sérieux de ce journalisme (en croissance de lectorat payant dans le monde ne l’oublions pas c’est beau).

De manière générale l’impression qui ressort de ce topo c’est la déconnection du marketing vis à vis de la stratégie d’entreprise.

Qu’il s’agisse de prioriser les métiers, les enjeux ou les barrières, le CMO n’est pas aligné avec le reste du board, ce qui est un problème, même si on peut être d’accord avec lui.

Bref, nous devons aider nos CMOs à se remettre dans la course. A une époque il n’était pas tabou de rêver que le CMO devienne CEO, ce qui parait ici illusoire.

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s