Aujourd’hui être *user centric* c’est être irresponsable

Par moment, j’ai du mal à imaginer que les enjeux associés au dérèglement climatique n’imposent pas un retour à l’autoritarisme.

Du point de vue du marketing, être consumer centric vis-à-vis de l’environnement revient à être un pâle reflet des changements – trop lents – en cours dans la société. Des macarons engagés fleurissent sur les vitrines de supermarchés, sans pour autant faire disparaitre les bananes ou les kiwis en provenance du bout du monde.

Etre consumer centric, c’est super quand le consumer consomme responsablement.

Que faire quand le consommateur est irresponsable ?

Continuer à scier la branche sur laquelle nous sommes assis ? Proposer un temps mort ? Changer drastiquement nos habitudes ?

Peu importe les virages à venir, aujourd’hui être user centric c’est être irresponsable.

Les changements de comportements imposent de la verticalité.

1 réflexion sur « Aujourd’hui être *user centric* c’est être irresponsable »

Qu'en penses-tu?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s