La valeur de Netflix c’est sa solution ergonomique

C’est en lisant cet article sur le piratage de livre en Italie qu’on mesure la valeur d’un *Netflix* sur une industrie.

Le piratage des livres dans la péninsule est en effet énorme :

Quelque 300.000 actes de piratage par jour sont recensés, ce qui représente une perte de 528 millions d’euros pour le secteur de l’édition transalpine. Dans le détail, le manque à gagner est de 324 millions d’euros pour l’édition de romans et d’essais avec 29 millions d’exemplaires vendus en moins, 105 millions d’euros pour l’édition universitaire, avec 4 millions d’exemplaires non vendus, et 99 millions d’euros à l’édition professionnelle.

Cette situation dramatique apparaît comme le fruit de l’absence d’une alternative efficace.

J’espère qu’un jour, une autre personne qu’Amazon (un conglomérat d’éditeur ou autre) réussira à créer un Netflix de l’édition : tarif unique, générosité du catalogue, prédation du temps passé en loisir.

1 thought on “La valeur de Netflix c’est sa solution ergonomique”

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s