Le marketing digital remplace le BTL pas l’ATL

Hier j’évoquais un article de The Economist traitant de l’avenir de la publicité.

Au milieu de l’analyse faisant état de l’ultra-compétitivité prédatrice de la publicité en ligne, une mention m’a fait tiquer.

A tel point que je lui consacre mon article du jour.

Companies are also diverting their “below the line” marketing budgets—for things like direct mail and in-store promotions—online. The analytics offered by technology giants have encouraged buyers to keep running commercials until the return on investment shows signs of decline.

Une ampoule s’est allumée au-dessus de ma tête.

Une ampoule qui éclairait pourtant mon quotidien, sans même que je m’en rende compte.

Tout ce qu’on peut raconter sur la différence entre la culture publicitaire et la culture digitale, la cohabitation d’impératifs entre le haut et le bas de funnel, la mesurabilité, le ROI…

Tout le monde passe sa vie à raconter que le marketing digital n’a *rien à voir* avec la pub.

Pourquoi ?

Et bien en fait le digital remplace le BTL, pas l’ATL.

Je crois qu’il est impératif de comprendre ça pour comprendre le marketing digital.

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s