La *brand safety* affaiblit la démocratie (et renforce les GAFAM)

Ce n’est pas parce qu’on travaille avec les GAFAM qu’on n’a pas le droit de les critiquer, a fortiori lorsqu’il s’agit de leur suggérer des voies d’amélioration. 

Cet article du Figaro est consternant.

Au nom de politiques de brand safety idiotes car automatisées, les annonceurs – a minima français – ont déprogrammé des millions de publicité sur les sites d’information (qui enregistraient en parallèle de grosses fréquentations).

Coronavirus, sars, pandémie… Tous ces mots auxquels les annonceurs (et les leurs agences) ne souhaitaient pas être associés ont doublé la peine des éditeurs français, déjà affaiblis par l’annulation de nombreuses campagnes publicitaires depuis le confinement.

Pendant ce temps, ils annoncent en masse sur Cnews, nouvelle antichambre de l’extrême droite. D’ailleurs au passage, voici un article qui va vous permettre de comprendre la stratégie commerciale sans vergogne de cette chaîne (dont les professionnels parlent comme si de rien n’était, rappelons le) :

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s