Une zone de liberté appelée *moyen de gamme*

Il y a 20 ans, les marques qui s’exprimaient sur une catégorie ne se classaient pas par *gammes* mais par *positions* : les champions, les dauphins, les suivants.

Aujourd’hui plus personne ne comprendrait la publicité d’Avis We try harder tant les catégories se sont stratifiées, en trois couches minimum : entrée de gamme (voire carrément bas coût), moyen de gamme et haut de gamme.

Les positionnements marketing aux deux pôles ont tendance à donner le la en matière de communication : l’entrée de gamme défend l’accessibilité (au sens large du terme), le haut-de-gamme la qualité (au sens large du terme).

Entre ces deux pôles se situe une zone tempérée, où tout est possible, du moins du point de vue de la communication : le moyen de gamme.

On y positionne les marques via une fabuleuse palette de possibles : tendances sociétales, point de vue du consommateur, défense d’une valeur alternative (rapport qualité-prix, service, proximité…), attributs produits, rôle sur la catégorie…

J’aime les marques moyen de gamme car j’aime la classe moyenne, mais surtout parce que j’aime la variété des options qu’elles offrent en matière de positionnement de communication.

Moyen de gamme, je suis ton obligé.

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s