Il y a un très grosse différence entre *connaissance conso* et *compréhension conso*

Probablement parce que j’ai commencé à travailler dans des boites qui avaient un ADN média, j’ai été élevé dans la culture de la cible, du ciblage, de la compréhension des gens vis-à-vis des marques.

Aussi, je pars systématiquement du consommateur (existant ou espéré) pour construire mes briefs, mes recommandations, mes mémos.

C’est à ce titre que j’aimerais établir une distinction.

Ce qu’on appelle la connaissance consommateur n’a rien à voir avec la compréhension consommateur.

Une étude consommateur qui m’explique que les fans de Greenpeace lisent Libération tandis que les  auditeurs d’Europe 1 apprécient Range Rover n’a pas la moindre valeur.

Non pas que ces données mentent, bien au contraire.

Mais la différence entre connaissance et compréhension, c’est que la connaissance met en lumière les 80% de ce que vous connaissez déjà d’une cible. Alors que la compréhension s’attaque aux 20% : plus étonnants, surprenants, inhabituels… voire inaudible.

La différence entre la connaissance et la compréhension, c’est précisément là que gît la valeur marketing. Parce que la compréhension est un territoire non balisé qui ne demande qu’à être utilisé en com, en marketing, en innovation.

La connaissance consommateur est conservatrice et ennuyeuse.

La compréhension consommateur est innovante et excitante.

Notre métier ne consiste pas à défendre la vérité mais à travailler des vérités suffisamment nouvelles pour ne pas encore être devenues des clichés.

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s