Je relis Télérama et j’en suis heureux

J’ai récemment profité de ma subvention de comité d’entreprise pour me réabonner à Télérama.

Cela faisait un bout de temps que je ne les lisais qu’entre les lignes, leurs contenus étant quasi intégralement payants.

Franchement ça défonce.

Je vous le dis tout net.

Pour une raison assez simple : Télérama permet, comme son nom l’indique, de naviguer le paysage audiovisuel, qui s’est immensément élargi durant les 15 dernières années, avec l’appui de vrais journalistes, qui ont l’excellent goût de ne pas être snobs, ce qui est presque introuvable dans le milieu de la presse culturelle.

Donc non seulement, le canard continue à délivrer des bons conseils à propos de la télévision linéaire, de la littérature, du cinéma, du spectacle, de la musique, des jeux vidéo ou des sujets de société (exemple récent cette excellente page sur la violence des toilettes d’école), mais surtout, je découvre avec joie une sélection qui s’est étendue aux portails de SVOD (MyCanal, Netflix, Prime, Apple…) et aux chaines Youtube (qui d’autre que TLRM pour faire découvrir ce genre d’émission).

Preuve s’il en est que la meilleure recommandation est vraiment loin d’être algorithmique.

Qu'en penses-tu?

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s