Connaissiez-vous le cas Fresh TV de Goodby ?

Vous connaissiez ce cas datant des débuts des années 90 ?

Pour promouvoir la fraicheur des ingrédients de la chaine de restaurant Chevys Fresh Mex, Goodby filmait le matin et diffusait le soir.

Il n’y avait pas internet.

Cela a duré des années.

Un podcast dédié au planning stratégique

CB News donne la parole à des stratèges français de la communication.

J’ai aimé celui avec Clément Scherrer de Buzzman, notamment lorsqu’il affirme que la publicité “n’était pas mieux avant”.

« Objectif justesse » Avec Clement Scherrer, directeur du planning de l’agence Buzzman.

Je suis 100% d’accord avec lui.

D’abord parce que si la plupart des pépites publicitaires de l’après-guerre ont fait école (en devenant les grands réseaux), la qualité de ce qui sort aujourd’hui est bien plus variée qu’une simple filiation à ces bonnes pratiques des années 50/50.

Ensuite parce que ce discours est essentiellement porté par des gens qui ont connu cette époque. Sans la moindre objectivité. Avec un certain dédain pour les jeunes qui doivent charbonner pour faire leur vie mais qui se lancent tout de même dans ce métier.

Finalement parce que si vous ne considérez pas l’étendue des nouveaux canaux, des nouveaux formats, des nouvelles datas, des nouvelles habitudes des consommateurs comme un immense terrain de jeu, alors vraiment ne faites pas ce métier, vous allez subir.

Vers un choc de l’ergonomie politique ?

Je ne suis pas spécialement adepte de Gaspard Koenig mais je jette souvent un coup d’oeil à ses réflexions dans Les Echos (je ne lis pas le Point).

Je ne soutiens pas la rhétorique de “l’état obèse” qui sous tend son mouvement, mais je trouve la collusion entre la politique et la simplification intéressante.

Pas pour des raisons idéologiques mais pour des raisons générationnelles.

Car finalement, c’est ce que j’aime chez Koenig, sa capacité à porter, avec un certain romantisme, la voix des moins de 40 ans.

De la même façon qu’il m’apparaitrait opportun de remobiliser le monde du travail au syndicalisme par la magie de la paresse ergonomique, nous pourrions facilement imaginer porter ce principe à la vie citoyenne.

Moyennant un respect de la vie privée exemplaire, je ne vois aucune barrière mentale au vote en ligne, à la participation à des recensements, des consultations en tout genre, via une application mobile aussi simple qu’Uber.

Tout n’est pas à jeter dans la ubérisation.

Quelques idées fraiches sur l’héritage

Je vous souhaite d’avoir eu le temps de parcourir cette tribune de Piketty sur l’héritage.

Cela me semble assez parfaitement utopique mais rafraîchissant d’un point de vue intellectuel.

Le petit chef par Sony Playstation

Je ne me souvenais plus de ce chef d’oeuvre. 

Rétrospectivement on se rend d’ailleurs compte des ravages de la sédentarité sur la population mondiale, conformément à la vision anticipatrice du film Wall-E.

Mais cela reste un sacré film.