Comment la préférence des investisseurs favorisent la balkanisation du web

J’ai bien aimé la raison invoquée par Evan Desimone au sujet de la préférence des investisseurs pour le martech au détriment du ad tech.

Le premier est basé sur un modèle à l’abonnement, garantissant des flux de trésorerie réguliers et sûrs. Le second dépend des investissements médias, fortement assujettis aux fluctuations conjoncturelles.

Autre raison importante : on parle à des clients qualifiés en 1st party data en martech, alors que la ad tech repose sur du ciblage third party pas très fiable.

Bref, c’est l’occasion de réviser la distinction entre les deux :