10 things I didn’t know last week #204

1. Here are the top 10 companies investing in R&D. And the winner is Volkswagen.

2.  Mark Zuckerberg and Barack Obama belong to a fellow group dressing the same day, not to « pollute their bigger decision to make » and avoir decision fatigue.

3. The foreskins of circumcised babies are often used as skin graft tissue, to help manufacture human skin, and to make anti-wrinkle skin creams.

4. Some rumors say Lionel Messi was spotted through videogame Football Manager.

5. Honey never rot. Thanks Marie

6. Parisian metro station Liège used to be called Berlin, it switched name in 1914. Same as the café liègois () which used to be viennois before WW1 . Thanks Dad

7. Tumbleweeds don’t roll but reproduce.

Cold War playground equipment

8. Cold War playground equipment was intended to foster children’s curiosity and excitement about the Space Race.

9. Ibuprofen Relieves Women’s Hurt Feelings, Not Men’s.

10. There’s a low cost weapon factory out there.

Ce que Barack Obama apprend aux agences médias : la somme des minorités est supérieure à celle de la majorité

La question des communautés est un serpent de mer qui peine à pénétrer les océans des agences médias. Hormis quelques cas isolés, les outils des channel planners sont utilisés de manière massive. Rien n’empêche de les employer plus finement mais le modèle économique des agences conjugué à plusieurs années d’éducation à la puissance favorise le blitz au sniping.

Alors que la campagne présidentielle bat son plein outre-Atlantique, il est de bon ton de rappeler comment la victoire de Barack Obama en 2008 a tracé les contours du futur du mediaplanning et de la gestion des publics d’une marque. La fable de la victoire démocrate tient en une maxime (ayant le bon goût de résumer la philosophie du parti au logo d’âne) : la somme des minorités est supérieure à la majorité traditionnelle.

A partir des années 90, le poids démographique des minorités (hispaniques, asiatiques, afro-américains…) a dépassé celui des blancs protestants. A ce moment, l’équilibre bascule. Avant, il fallait convaincre les WASP pour reporter la partie. Après, c’est la somme des minorités qui assurent l’élection.

D’où la stratégie d’Obama (ou Gore ou Clinton avant lui) pensée comme une plateforme de communication capable d’activer de manière ad hoc chacun des motivations des communautés. D’où une approche très digitale car pratique pour disséminer des messages aux bonnes personnes.

Pour les marques comme pour leurs agences, le message est clair. Les clients historiques, emblématiques ou fantasmés (le fameux jeune cadre dynamique riche et blanc) d’une marque ne la font pas vivre. La croissance réside dans la compréhension des particularités et la capacité d’une marque à apporter une réponse adaptée à chacun. Les marques qui sauront respecter les personnalités et les communautés remporteront la mise. La somme des minorités est supérieure à la majorité traditionnelle.

PS : l’étude de cas vidéo de la victoire d’Obama, lauréate du prix Titanium & Integrated de Cannes en 2009 :

10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #97

1. Le recency bias ou chronological snobbery tend à nous faire croire que nos aïeux étaient plus sots que nous.

2. Les téléphones (mobiles et fixes) produisent de microscopiques étincelles en fonctionnant. En cas de fuite de gaz, leur utilisation peut être explosive.

3. L’ordre des adjectifs.

4. Les Français mangent plus de pizzas que les Italiens (et autant que les Américains). Merci Sébastien

5. La différence entre zoophage et sarcophage. Merci Sébastien.

6. La hiérarchie du désaccord de Graham. Merci Alex.

7. 40% des comptes des réseaux sociaux seraient du spamming.

8. La convent pornography, the Good Old Naughty Days, A Free Ride et toute sorte de réjouissances porno publiées sur Wikipédia. Merci F******

9. En retard sur le territoire de la musique (idéal pour renouveler l’audience), TF1 lance le tube de l’été en 1989, tactique de recrutement réitérée plusieurs fois après.

10. La Maison Blanche brasse sa propre bière (sur demande d’Obama) : la White House Honey Ale.

10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #50

1. Une liste très copieuse de maladies imaginaires… Merci Alex.

2. Si tous les pays du monde supprimaient leurs limites d’immigration, le PIB mondial augmenterait de 39 000 milliards de dollars en 15 ans.

3. Le concept de récursion, théorisé par le prof de psycho néo-zélandais Michael Corballis, explique que le génie humain réside dans notre capacité à effectuer des retours dans le passé de notre pensée pour ajuster notre pensée présente, comme dans Inception.

4. Le syndrome de Stendhal désigne un état d’émotivité puissant provoqué par une expérience artistique intense. Merci Anne. Exemple :

« J’étais arrivé à ce point d’émotion où se rencontrent les sensations célestes données par les Beaux Arts et les sentiments passionnés. En sortant de Santa Croce, j’avais un battement de cœur, la vie était épuisée chez moi, je marchais avec la crainte de tomber. »

5. Le media upfront désigne la période où les annonceurs font leurs achats d’espace chez les networks américains qui annoncent leur nouvelle grille pour l’année.

6. Il existe un blog spécialisé dans le brand stretching. C’est beau, c’est niche.

7. Dunlop se prononce :

8. Toujours éviter le 2e bloc toilettes dans des lieux publics.

9. Anne Méaux a milité au GUD-Assas et au Parti des Forces Nouvelles. Michel Calzaroni a de son côté fricoté avec Occident. A eux deux, ils conseillent les 2/3 du CAC40 (source : Les gourous de la com).

10. Barack Obama sert en moyenne 65 000 mains par an.

10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #4

1. Argus était un personnage mythologique doté de 100 yeux, chargé par Junon de surveiller la nymphe Io. Par extension, un argus désigne un individu capable de tout voir, tout entendre ou tout connaitre (le prix d’une auto d’occasion par ex…)

2. La plus grosse audience jamais enregistrée par France Télévisions était est talk-show animé par Jean-Luc Delarue sur… la mesure des audiences TV. Autrement dit, tous les gens équipés d’un boitier de mesure à domicile ont goulument regardé le programme les concernant. Merci Eric.

3. La première voiture a avoir franchi la barre des 100 km/h était… électrique. La jamais contente fut baptisée par son inventeur en référence à son épouse.

4. Jean-Michel Jarre a été marié à Charlotte Rampling.

Kiffant

Au passage, le coco est le premier artiste occidental à avoir donné un concert en Chine et le seul à avoir rassemblé un million de personnes pour un concert. Chapeau.

5. Le stade olympique de Londres est composé de plusieurs tonnes de métaux recyclés à partir d’armes. Beau geste.

6. Antoine Blondin, auteur du formidable Un singe en hiver, était le chroniqueur alcoolique vedette du Tour de France pour Le Monde.

7. La mythologie des épiciers arabes est née grâce aux habitants de la ville de Djerba, réputés pour leur sens des affaires. En Tunisie, « aller chez le Djerbien » signifiait « aller chez l’épicier ».

8. 80% de nos conversations téléphoniques sont faites avec 4 personnes… (2 sur Skype). Compte-tenu de la quasi mémétique offre des « numéros favoris » proposée par les opérateurs téléphoniques (3 appels illimités, etc.), on aurait pu s’en douter. Pareto es-tu là?

9. Les filles sourient presque 2 fois plus souvent que les garçons sur leur photo de page perso (Myspace, Facebook, etc.). Dans cette étude, on apprend également que montrer ses seins attire 50% de trafic supplémentaire sur sa page (à tous ceux qui ont des petites soeurs, courez vite à la maisons les gars).

10. Obama a gagné les élections 2008 grâce à une méthode discursive transcendant les clivages politiques : le bi-conceptualisme. Cette technique consiste à prendre de la hauteur sur des sujets pour lesquels un orateur lié à un bord politique n’est pas légitime. Ex : la sécurité ou l’ordre intérieur pour un individu de gauche. PS : Tony Blair et Bill Clinton avait déjà éprouvé la tactique avec succès.

Merci Sébastien.