Nestlé a décidé de transformer RGPD en atout de confiance

J’ai bien aimé la manière dont le patron du digital de Nestlé raconte l’enjeu de patrimonialisation de la donnée : il appelle cela le concierge marketing, où l’art de garder précieusement les données client par un pacte de confiance.

Je n’avais encore jamais vu de manière aussi singulière et intelligente de qualifier le grand mouvement actuel des directions du digitale, sous la double impulsion de l’entrée en vigueur de RGPD en Europe et de la balkanisation du web impulsée par les GAFAM.

Et tout cela venant de la part d’un annonceur de grande consommation, pourtant moins impacté par le digital que les catégories à rotation faible.

Chapeau.