10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #268

1.Les balles de tennis sont jaunes – optic yellow pour être précis – pour mieux être vues à la télévision.

image

2. Ben, chanson qui donne son titre au 3e album solo de Michael Jackson est initialement une chanson d’amour à un rat mort tirée d’une comédie musicale sur les rongeurs. Merci Etienne

3. La légende du poisson de fer, où comment une ONG a réussi à diminuer les carences en fer des habitants du Cambodge.

4. Le gin tonic fut inventé par l’armée coloniale anglaise pour prévenir les risques de malaria.

5. 1% des vidéos Youtube compte pour 93% pour des vues et 94% du temps passé.

piratage france 2016

6. 14M de Français piratent des contenus vidéos (sans doute chaque mois mais ce graphique ne le dit pas).

7. L’histoire très européenne de la charlotte (où l’on apprend également l’origine du boudoir). Merci Elvire

kintsugi

8. Kintsugi est une discipline japonaise qui consiste à réparer les céramiques cassées avec de la poudre d’or, pour embellir les objets brisés.

9. A la manière de la lessive, le savon fait également l’objet d’un gros marché parallèle aux US. La raison : facile à voler, facile à revendre. Merci Neil

10. Comment les fabricants de voitures ont jeté le discrédit sur les chevaux pour accélérer le succès de leurs produits.

Notre Lien Quotidien zeitgeist 2015

Bonjour 2016.

Merci à tous pour votre fidélité.

En 2015, NLQ a reçu 75 000 visites (de 45 000 visiteurs). Un chiffre stable par rapport à 2014 (qui avait vu sa fréquentation diminuer de 50% suite à un passage annuel du blog en anglais).

NLQ limite donc la casse et se donne pour objectif de repasser la barre des 100 000 visites en 2016.

Attendez-vous à des articles plus racoleurs que jamais, des tops, des prises de positions néo-racistes et uber-réactionnaires. On se moquera de la majorité, on pourrira l’opposition, on crachera dans la soupe, ça va flinguer.

Et pour initier cette vilaine mouvance, voici le top 10 des articles les plus lus en 2015 (écrits en 2015) :

  1. Matrice de progression et lubies de jeunes professionnels : tu en es où toi?
  2. 10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #213
  3. 10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #244
  4. Voici le cahier de devoirs de vacances des planneurs stratégiques
  5. Emojis de marques : va-t-on arrêter les conneries?
  6. Le mot à bannir des agences de pub : l’entertainment
  7. 10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #248
  8. Comprendre simplement le mode de fonctionnement d’une DMP
  9. Oh, une campagne RH créative et stratégique
  10. 10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #233

Les plus curieux apprendront également que NLQ a reçu des visites de plus de 150 pays (surtout la France, suivie des USA, UK, Canada, Belgique, Suisse Allemagne et Maroc), essentiellement par le search, ensuite par le social (FB, puis Twitter, puis LinkedIN) puis par les références (quelques liens dans des articles d’autres bloggueurs).

Quand les marques se mettent à l’ASMR

dove chocolate asmr dove chocolate asmr li yifeng

Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir avec enchantement et avec l’aide de l’ami Neil que BBDO Beijing avait converti le groupe Mars aux joies de l’ASMR*.

Pourquoi est-ce que ça sort en Chine? Aucune idée.

En tout cas ces deux vidéos pour le chocolat Dove sont réussies.

Pour info, ASMR = Autonomous Sensory Meridian Response, une pseudo science du frissonnage produit par des sons. 2,4 millions de videos Youtube, une sous-culture 100% youtube native. En savoir plus avec l’émission de radio Fais-moi ouïr.

Emojis de marques : va-t-on arrêter les conneries?

DOVE_love curve

Il y a quelques mois, les gens d’Unilever se sont rendus compte que les emojis ne présentaient jamais de visages dotés de cheveux bouclés.

Ce qui aurait s’arrêter à un mauvais insight se stagiaire est devenu une idée : le Dove Love Your Curls Emoji Keyboard, disponible gratuitement sur l’appstore.

Au-delà de l’argent monumental que va coûter la médiatisation de ce gadget, on retiendra le génie de l’expérience utilisateur proposée : téléchargement d’une app dédiée aux emojis bouclés, puis copie de l’emoji de votre choix, puis colle de l’emoji dans votre clavier (une compétence maitrisée par moins de 10% des utilisateurs de smartphones).

J’offre un repas à la première personne que je vois utiliser ce pensum.

Parfois, un bon vieux film fait el job (cf. la campagne Dove d’il y a 6 mois)…

En marketing aussi, il vaut mieux vaut labourer profond que large

Mieux vaut tard que jamais pour obtenir des datas intéressantes.

Cette étude conjointe Geometry / Millward démontre que les stratégies de communication visant à provoquer de l’engagement et de la profondeur sont plus efficaces que les stratégies de reach visant prioritairement à faire de la couverture.

Un agréable pavé dans la mare de Byron Sharp doublé d’un étonnant soutien aux théoriciens des « nouveaux médias » traditionnellement plus gourous que scientifiques.

Pour la faire simple, une stratégie profonde – associée à un bon contenu créatif – génère une plus forte propension à acheter qu’une stratégie de couverture et de fréquence.

In short, while both approaches are likely to glean a return on investment, the nature of depth strategies will allow brands employing them to create greater and more sustainable impact by generating advocacy and driving repurchase.

Voici un graphique de la capacité de chaque touchpoint à produire un effet plutôt qu’un autre :

depth reach media touchpoints

Plutôt que de bastonner en TV un mauvais message, choisis un environnement où les gens viennent à toi avec du contenu créatif de qualité, genre Dove ou Red Bull. Et te voici économiquement riche, intellectuellement comblé et quasi décroissant (less is more).

Le pied.

Pour les amateurs, voici l’article complet publié sur Warc Creating_engagement_Depth_over_reach