10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #235

1. Vu dans Le Loup de Wall Street, le nom des quaaludes vient de la contraction entre quiet et interlude.

mcgangbang

2. Il existe des gens qui ne savent pas se satisfaire des choses telles qu’elles leur sont données. Ils décident donc de recombiner les menus du McDonalds (ou de n’importe quel autre fast food). Merci Vincent et Julien

3. L’étymologie de antipode = les pieds opposés, ie. les gens qui marchent à l’envers.

4. Jeter une pièce dans une fontaine remonte à l’Antiquité : les gens remerciaient les dieux de leur offrir de l’eau potable en laissant des offrandes devant les sources.

canon_meridien

5. Le Palais Royal héberge depuis le 18e siècle le canon méridien, qui tonne tous les mercredis à midi pile grâce à un astucieux système de loupe et de poudre.

6. Le moine Mabillon voyageait tellement qu’au 16e siècle, il est devenu un verbe générique synonyme de déplacement, façon Google.

7. Le tropisme pour les bonbons rouges donne une autre lecture des assortiments Haribo : ils sont le fruit de la même logique de bundling qu’un album musical ou un magazine.

8. La taille du béret des chasseurs alpins leur permet d’y emmitoufler leur pied lorsqu’ils dorment en montagne.

9. C’est Jay-Z qui a écrit Still D.R.E.

10. Tous les albums des Beach Boys furent enregistrés en mono, Brian Wilson étant sourd de l’oreille droite. Merci Julien

10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #32

1. On savait que les cigarettes Marlboro ont initialement été destinées aux femmes. Ce qui est inédit, c’est que cette première approche marketing du fabricant de tabac avait également doté les cigarettes de filtres rouges afin de dissimuler les traces de rouge à lève. Chaque paquet était illustré d’un conseil beauté.

2. En 2007, Kitsuné sort une collection de fringues baptisée… Pasolini. Lamentable.

3. Le nom des notes de musiques vient d’un chant religieux en latin de Paul Diacre – l’hymne à Saint Jean-Baptiste – traduit par Guido D’arezzo :

Ut queant laxis
Resonare fibris
Mira gestorum
Famuli tuorum,
Solve polluti
Labii reatum

Ut étant un peu compliqué à prononcer, il a été remplacé par le Do comme Dominus.

4. Avant d’être reconverti en showroom branché sur les Champs-Elysées, le magasin Citroën de la plus belle avenue du monde était un Hippopotamus : Hippo Citroën.

5. A la fin des années 80, Nintendo autorise le licensing de Super Mario Bros sur une marque de céréales (devenue collector depuis) : Nintendo Cereal System.

6. Thierry Ardisson a écrit un bouquin sur Louis XX et regrette la monarchie… Oh la la.

7. Le générique de la série Walker Texas Ranger est interprété par son acteur principal et demi-dieu : Chuck Norris.

8. BMW interdit les chauffeurs de taxis de rouler dans ses véhicules. Ce n’est pas officiel mais aucune promotion ne leur est accordée, contrairement aux politiques d’autres marques, ce qui suffit à entretenir le mythe. Merci Xavier.

9. La ville chrétienne créée par Tom Monaghan – un des deux fondateurs de Domino’s Pizza – s’appelle… Ave Maria. Tout simplement.

10. California Love, gros tube west-coast de Tupac et Dr. Dre…

…est un sample d’une chanson de Joe Cocker : woman to woman

Standardisation musicale : le phénomène Golden Throat

Roger Troutman était un musicien américain, connu pour avoir grandement influencé le hip-hop west coast – dans un premier temps – puis une grande partie des productions musicales grand public.

Musicien électronique précurseur, il est un des premiers à avoir couplé sa voix à des effets numériques. Le résultat est délicieusement robotique, il baptisa son appareil le Golden Throat.

Troutman est devenu mondialement célèbre pour avoir prêté sa voix au refrain du tube California Love de Dr Dre et Tupac :

On retrouve également la trace de la Golden Throat chez BlackStreet ou T-Pain.

Au-delà de la performance, Roger a posé les bases du phénomène Autotune, un logiciel de production audiovisuel visant à harmoniser les arrangements vocaux. Tous les tubes des années 90 à nos jours doivent quelque chose à Autotune et RT. Cette uniformisation va de pair avec la philosophie capitalistique de l’époque : le think global. Le nec plus ultra de la dernière décennie était de produire un tube formaté, appréciable aux 4 coins de la planète.

L’imaginaire chaotique véhiculé par un monde standardisé et Orwellien est d’ailleurs exploité par l’esthétique du clip de Tupac à travers un clin d’oeil adressé à l’univers post-apocalyptique de Mad Max.

Pour le plaisir, on finit sur une petite performance de Roger enregistrée dans les studios Nova :

Pour aller plus loin, l’article Wikipédia dédié ou un article du Time sur le phénomène Autotune.

Bonus : un titre de Kanye West très très autotuné…