10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #85

1. Aux USA, 80% du maïs serait transgénique.

2. Terry Richardson dans une pub pour la Dreamcast. Tout simplement. Merci Gaëtan.

3. La maison de Pablo Escobar est devenu un parc d’attraction.

4. Le Pritzker est décerné par la Fondation Hyatt, la même que celle de la chaîne d’hôtels.

5. “En utilisant le feu, l’homme a créé la prédigestion qui a réduit la taille de nos estomacs. En changeant notre alimentation, nous avons permis d’augmenter notre masse musculaire et cérébrale“.

6. AKQA = All Known Questions Answered. Merci Olivier.

7. Contrairement à ce qu’on essaie de nous faire croire, l’exemple de l’homicide prouve la baisse de la violence en France. Merci Hugo

8. Quelques jolis exemples stéganographiques.

9. La méthode de créativité itérative SCRUM ou rugby approach.

10. Gérard Rinaldi, membre des charlots s’en est allé la semaine dernière. Il était aussi connu pour avoir été les voix Charles Montgomery Burns et de Krusty le Clown, dans Les Simpson.

Idée flemmarde : le jeu vidéo franchisé

En matière de jeux vidéos, les marques ne s’y sont jamais – ou presque – trompées. Depuis les aventures McDonald’s sur Nintendo au récent jeu gratuit Volvo – la marque est à l’agonie, ça doit ravir les ouvriers – en passant par les monographies façon F355 Challenge sur Sega Dreamcast, le jeu vidéo est un terrain privilégié pour les marques : communauté dédiée, ciblage ultra précis et affinitaire, proactivité des gens… Tout est réuni pour délivrer des messages qui passeront clairement.

Infogrames, l’éditeur de Guitar Heroe, l’un des grand succès de ces dernières années jouit ainsi d’un goodwill que tout bon marketeur sait reconnaitre… et exploiter. Résultat : une innovation tout droit issue de l’industrie. La marque blanche. En clair, face au succès des opus maison, Infogrames commercialise la licence Guitar Heroe à qui veut. Metallica inaugure le cycle, les Beatles sont annoncés, suivi d’une tripotée de 6 autres groupes “mythiques”…

Voilà qui devrait donner un coup de boost à vos stratégies de merchandising Messieurs des Majors.