La perfection au masculin

Vous n’êtes pas sans savoir que 2 des 3 égéries stars de Gillette sont dans la tourmente.

Thierry Henry d’une part, à la suite de sa main durant la rencontre France/Irlande. La marque s’est empressée de changer de visuel car on voyait le champion français tenir un ballon à la main… Impression de déjà vu.

Tiger Woods d’autre part, fait les choux gras de la presse people américaine à la suite de multiples révélations concernant sa vie privée. On lui prêterait au moins 10 liaisons extra-conjugales.

Gillette s’est bien entendue gardé de résilier leurs contrats publicitaires. Elle garde la tête haute à grands coups de communiqués de presse, les dents serrées…

La pub pour le cabinet de conseil Accenture dont Tiger est également le porte-étendard a quelque chose de prophétique… D’autant plus qu’Accenture est une société habituée aux scandales… Elle est née sur un cimetière indien : la dissolution d’Arthur Andersen suite au scandale Enron… La guigne quoi.

[MàJ] Dans la newsletter Stratégies d’aujourd’hui :

Les spots utilisant l’image de Tiger Woods ne sont plus programmés aux Etats-Unis depuis que le golfeur a défrayé la chronique il y a quelques semaines avec ses frasques conjugaux, relève l’agence de presse américaine Bloomberg. Selon l’institut d’études Nielsen, aucun film publicitaire avec Tiger Woods n’a été diffusé depuis le 29 novembre. Le golfeur, dont les revenus annuels sont estimés à 110 millions de dollars (75 millions d’euros), est en contrat avec Accenture, Nike, Gatorade (Pepsico), Tag Heuer, Electronic Arts et Gillette (Procter & Gamble).

Même pas mal…

On attend avec impatience la bourde de Roger Federer. Que nous réserve l’avenir? Une affaire de fraude fiscale ? De la complicité dans les secrets bancaires suisses? Un match truqué?

Wait and see…

Un ami du Groland

Voilà une nouvelle qui devrait donner espoir aux millions de grolandais de coeur ! Le colonel Sanders, symbole de la chaine de fast-food KFC (Kentucky Fried Chicken) milite actuellement auprès des instances internationales pour la création d’un nouveau pays : Grilled Nation.

Après avoir adressé une lettre à Ban Ki-Moon (secrétaire général), le colonel a réussi à pénétrer dans le siège de l’ONU et serrer la pince du président de l’assemblée générale de l’ONU.

KFC ONU

KFC masquotte ONU

L’idée publicitaire ne manque pas de piquant. Dommage que Grilled Nation ne soit qu’un nouveau menu…

Que dire en outre des risques encourus par la marque au sein d’une instance luttant – entre autre – contre la faim dans le monde…

On espère que le colonel a parallèlement prévu de graisser la pattes des autorités via un large plan humanitaire.

Il est également frappant de noter à quel point les marques fortes ne se contentent plus de communiquer et fédérer des communautés on et offline. Elles veulent aller plus loin. Le média suprême : une patrie, un territoire de marque au sens propre (les analogies sémantiques entre terre et marque ne manquent pas, elles feront l’objet d’un post…).

Domino’s Pizza bâtit une ville catholique. KFC opte pour un pays. Burné.

Source : Quiet Glover