La France souffre d’un biais rétrospectif

Le biais rétrospectif fait partie de la famille des biais cognitifs, soit des tours que notre cerveau nous joue par manque d’information. Les anglo-saxons l’appellent aussi hindsight (contraction de hind, dérivé de behind, et sight).

Le biais rétrospectif (ou “I-knew-it-all-along effect”) désigne donc la tendance à juger a posteriori qu’un évènement était probable ou pas. Ce phénomène s’explique simplement : lors que nous repensons à un évènement passé en possession des informations présentes, il nous semble évident que les choses devaient se passer comme elles se sont passées.

Affirmez au comptoir d’un PMU que vous étiez sûr que la France ne passerait pas le premier tour et ça y’est, vous faites partie de la catégorie des victimes du biais rétrospectifs.

Plus d’infos sur les biais cognitifs sur l’article Wikipédia ou ce petit guide très bien fichu.