Oui, la publicité est subliminale. Pourquoi les expériences de marque sont essentiellement invisibles.

ile poisson iceberg

Pour ceux qui commencent à sentir mon goût pour l’inframarketing, voici un petite pierre supplémentaire à l’édifice.

Ce talk TED est une jolie allégorie du rôle de l’invisible dans la perception d’une expérience – cf. ces cas musique et typographie.

De la même manière qu’une expérience de marque est composée d’une somme de petits trucs, ce sont les choses invisibles qu’on remarque le plus.

On ne voit pas ce qui se trouve est en face de nous, pour une raison simple : ce qui est compris n’est plus à comprendre. Une fois que notre cerveau a assimilé une information, il passe en mode autopilote, c’est la démonstration magistrale de cet exposé :

J’aime imaginer que dans l’économie de l’attention, on se bat pour que les gens remarquent les quelques pourcentages visibles d’une expérience globalement invisible et infraordinaire.

De l’immensément grand à l’immensément petit : en voyage au pays de l’infra-ordinaire

Par leur complexité, les memes autorisent une infinité de clef de lecture et c’est tant mieux. Par humilité, nous nous contenterons d’en livrer des analyses morcelées et partielles. Pas très holistique mais vous êtes prévenus, les termes du protocole sont transparents.

Au sein de l’immensité des normes, productions et échanges culturels online, une dimension fondamentale est curieusement absente des réflexions.

Ce que Serres appelle pantique (article immanquable) désigne une nouvelle vision du monde apportée par la technique : calculable, accessible, globale. Des outils tels que Worldometers, NationMaster ou le data catalog de la Banque Mondiale apportent un regard sur le monde inédit dans l’histoire. D’un coup d’oeil, on peut comprendre, lire et analyser l’activité terrienne, et ressentir un peu le même effet que lors de la première diffusion des images de la terre vue de l’espace.

Sous la strate poétique quasi-divine de cette vision englobante, affleurent les informations triviales : nombre de naissances, taille de la population active… Le divin cohabite avec l’ordinaire.

Lire la suite « De l’immensément grand à l’immensément petit : en voyage au pays de l’infra-ordinaire »