Détente : comprendre le rap US

A tous ceux qui ne trouvent pas toujours les termes de slang dans leur Harrap’s ou le urban dictionary, voici un site qui aide à décoder les connotations parfois pointues des textes de rap.

Standardisation musicale : le phénomène Golden Throat

Roger Troutman était un musicien américain, connu pour avoir grandement influencé le hip-hop west coast – dans un premier temps – puis une grande partie des productions musicales grand public.

Musicien électronique précurseur, il est un des premiers à avoir couplé sa voix à des effets numériques. Le résultat est délicieusement robotique, il baptisa son appareil le Golden Throat.

Troutman est devenu mondialement célèbre pour avoir prêté sa voix au refrain du tube California Love de Dr Dre et Tupac :

On retrouve également la trace de la Golden Throat chez BlackStreet ou T-Pain.

Au-delà de la performance, Roger a posé les bases du phénomène Autotune, un logiciel de production audiovisuel visant à harmoniser les arrangements vocaux. Tous les tubes des années 90 à nos jours doivent quelque chose à Autotune et RT. Cette uniformisation va de pair avec la philosophie capitalistique de l’époque : le think global. Le nec plus ultra de la dernière décennie était de produire un tube formaté, appréciable aux 4 coins de la planète.

L’imaginaire chaotique véhiculé par un monde standardisé et Orwellien est d’ailleurs exploité par l’esthétique du clip de Tupac à travers un clin d’oeil adressé à l’univers post-apocalyptique de Mad Max.

Pour le plaisir, on finit sur une petite performance de Roger enregistrée dans les studios Nova :

Pour aller plus loin, l’article Wikipédia dédié ou un article du Time sur le phénomène Autotune.

Bonus : un titre de Kanye West très très autotuné…