La guerre du copier/coller : le pire ennemi de l’internet

Reflexion intéressante et touchante du vlog In a nutshell sur le piratage, à l’heure où on ne vole plus des majors du disque mais des petits entrepreneurs.

Une des mille raisons pour lesquelles les investisseurs commencent à se sentir floués (cf. cet article Start-Up Investors Want Their Money Back as They Watch It Burn).

Dans la même veine cette vidéo de PV Nova explique comment les fabricants de mauvaises playlists Youtube gagnent leur vie, souvent au dépend des créateurs qui offrent des mixs téléchargeables (genre sur Soundcloud).

Même refrain pour les vidéos People are awesome ou Fail compilation : des mash-ups de vidéos volées dont les compilateurs gagnent les recettes publicitaires.

On arrête de cliquer.

Merssi.

10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #246

1.Le mot yakuza vient d’un terme de jeu de carte désignant une mauvaise main. Yakuza = bon à rien. Merci Vincent

2. Le phénomène d’addiction est puissamment dépendant d’un contexte social.

12204807_10206747174451809_2038481923_n

3. Les règles du Monopoly nous racontent le fonctionnement de la banque. Merci Grégoire

bull pieces meat

4. Les anglophones ne nomment pas les morceaux de boeuf de la même manière.

5. 32% des Américains considèrent avoir une work spouse, aka. un collègue avec qui ils déclarent partager des liens aussi forts que celui du mariage.

6. Hppen est une app française.

7. Philippe Bouvard faisait partie des victimes programmées de Jacques Mesrine.

8. Il n’y a objectivement aucun lien entre la satisfaction client et les résultats business d’une compagnie aérienne. Merci Xavier

9. Les marches des palais chinois sont peu profondes car la tradition des pieds bandés pour les femmes les obligeait à faire de tous petits pas. Merci Sarah

10. Les tags : des questions idiomatiques créés par des Youtubers.