Détente : les sosies du rock

090925_sosies_rock

Il n’y a pas que les mécheux des groupes indies qui manquent d’originalité… Ca se passe sur le site de Rolling Stone.

Bandits bandants

Les Love Bandits font partie de cette catégorie de groupe dont l’irrégularité des apparitions a tout les airs d’un culte en devenir. Ces derniers temps, ns avons pu entrevoir – ou plutôt entendre à qui mieux mieux – le guitariste et l’harmoniciste du groupe dans leur formation bis, Moriarty.

Estampillés de la cocarde croyez-nous-les-yeux-fermés CQFD 2007 des Inrocks, les Love Bandits ont tout pour réussir : un batteur debout à la voix aussi nasillarde que sixties-friendly, un harmonica endiablé, deux guitares enchainant sans ambage mélodies blues/folk/country/indie.

Tout en espérant que le succès de Moriarty se poursuive, j’aimerais tout de même pouvoir retrouver les LB en scène, aussi déchainés que ce soir mémorable d’avril 2007 au Nouveau Casino. Les Love Bandits finiront forcément par revenir à leurs premiers amours, délaissant alors les sirènes des mélopés folk-pop un peu trop propre sur soi. Un peu de culot serait le bienvenu, vous avez sans doute réussi à vous offrir ces fameuxs magnétophones trés onéreux…

Une petite vidéo de live – qualité Youtube malheureusement – parlera mieux que quelques mots.