L’IMC était l’embryon des stratégies digitales d’aujourd’hui

Il y a presque 10 ans, Naked lançait un mini-site (disparu depuis) dédié à la communication intégrée ou integrated marketing communications à des fins de démystification, en partenariat avec SciencesPo et Dauphine.

Il est amusant de constater à quel point les choses n’ont pas changé en surface.

Il est également amusant de constater à quel point la communication a gagné une nouvelle dimension grâce à la data. Un peu comme si on passait de la 2D à la 3D.

On ne pense désormais plus un dispositif en réfléchissant uniquement aux effets des campagnes mais à leur capacité à générer de la data (et de la bonne svp).

Les enjeux de casser les silos, de réflexion collective autour d’une architecture de collecte unifiée, l’acceptation de partager les connaissances avec le funnel comme dénominateur commun. Tout ça reste d’actualité.

Bottom line :

  • Les problèmes d’organisation des marketeurs (chez l’annonceur comme en agence ne l’oublions pas) sont structurels.
  • La méthode sans action est une chimère : l’ultime frontière du conseil est la production.
  • Les commentateurs devraient rester silencieux tant le marketing est un métier dont l’accouchement est difficile (y compris pour un film que certains considèrent comme ringard).
  • Cela ne sert à rien d’avoir raison. La vérité sort des manches retroussées.
  • Dans ce métier, un mauvais faiseur a plus de succès (et de mérite) qu’un bon commentateur.

10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #5

1. Olé! L’interjection préférée des Espagnols et autres adeptes des stades a été importée en Espagne par les Maures, au 8e siècle. Il s’agit tout simplement d’une déformation de “Allah”, proféré par certains musulmans lors de séances de transes mystiques. Les siècles passant, Allah est devenu Olé. Merci Elizabeth :

2. Publicis possède la moitié des régies publicitaires du Monde et de Libération. Maurice everywhere. Merci Eric.

3. En anglais, une guimbarde est appelée Jew’s harp. Un des plus vieil instrument de l’histoire n’aurait pourtant aucun lien avec la religion judaïque… La guimbarde serait née en Asie. Deux théories étymologiques possibles :

  • Jew dérive de Jaw, la mâchoire, ce qui semble probable.
  • Jew dérive de Juice, compte tenu de la quantité de salive produite par l’exercice de l’instrument. Why not…

Malheureusement, comme dirait Wikipédia, “both of these explanations lack historical backing

Merci Julien.

4. Dans le cadre d’une politique de récupération des produits électroniques, la société britannique Lovehoney propose à ses client(e)s de recycler leur vibromasseur.

5. La forme d’un cadre de vélo hollandais ne dépend pas du sexe de son propriétaire mais de son usage. Les cadres “bas” ou “col de cygne” sont destinés à la ville alors que les cadres hauts voire à double barres sont destinés à la route. Merci Chloé.

Cadre bas

Cadre haut

6. La première chanson de l’album Revolver des Beatles, Taxman, dénonce le niveau d’imposition dément auquel était assujettis les scarabées de Liverpool : 95% !
Par la suite, Gainsbourg les imita en brûlant un billet de banque (un “Pascal”) pendant un sujet de 7/7 afin de se moquer des artistes évadés en Suisse. Lui habitait Paris et lâchait 75% de ses profits au fisc. Merci Eric.

7. Aux Etats-Unis, les constructeurs automobiles dépensent en moyenne 3800$ par véhicule pour en faire la promotion. Merci Alexandra!

8. Chez Coca-Cola, il existe un poste dont l’intitulé estConsumer Passion Manager. C’est beau. Encore merci Alex !

9. La femme et le fils de Jean Vuarnet, célèbre champion de ski ayant donné son nom à une marque de lunettes de soleil, ont péri dans le massacre du Temple Solaire en 1995… Quand on dit que les vocations peuvent-être fatales…

10. Lorsque John Cadbury s’est lancé dans le commerce du lait chocolaté, il souhaitait détourner les prolétaires de l’alcool… Une addiction en chasse une autre.