Les millenials ont l’air assez chauds à l’idée de mettre de l’intelligence artificielle dans le marketing

On adore ce genre d’informations (peut-on encore appeler ça une infographie?) issues d’une étude de l’agence média digitale Rocket Fuel.

Inutile de préciser que les personnes interrogées n’étaient sans doute pas vraiment au courant que Rocket Fuel vend des bannos mais bon. On passe également sur le focus un peu gratuit de l’étude sur les millenials (les résultats sur l’ensemble de la population ayant probablement été mauvais).

Premier insight : les jeunes sont plus excités qu’effrayés par l’IA même s’ils perçoivent un potentiel effet boomerang à cette technologie.

Deuxième insight : l’Internet des objets est un puissant accélérateur de la compréhension du potentiel de l’IA. Smartphone, chaudières/thermostats connectées, assistant vocaux…

Troisième insight : les gens sont également conscients de la présence d’IA dans les médias que dans l’armée… Il faudra tôt ou tard faire une distinction entre l’IA légère et l’IA profonde…

Quatrième insight : les bénéfices principaux de l’IA sont relatifs à la productivité et au gain de temps. L’IA c’est d’abord *la machine qui fait à ma place quelque chose que je faisais autrefois*.

Dernier insight : les gens sont très partagés sur la capacité de l’IA à produire de l’émotion ou de la créativité.

Tant mieux, on va vous surprendre !

Que se passerait-il si l’internet des objets devenait l’objet des internet?

Projet intéressant d’un étudiant designer : Iohanna Nicenboim.

Plutôt que de réfléchir à l’internet des objets, il a pris le sujet à l’envers en imaginant l’objet des internet, ie. comment les humains pourraient être programmés par les objets plutôt que l’inverse.

Cette démarche habile permet de nous interroger sur ce que certains gourous osent sans vergogne appeler les “objets intelligents”.

Comment réagirions nous demain si – je ne dis pas quand mais si – les machines sont capables de nous programmer à leur tour ?

C’est le sujet de Iohanna, développé à travers 4 concepts.

Iohanna Nicenboim cgu printer

Il y a l’imprimante à CGU qui cherche à nous faire réagir à ce que nous acceptons tacitement sans y jeter le moindre coup d’oeil.

Iohanna Nicenboim correlation detector

Il y a le radar à corrélations qui établit des rapports entre des phénomènes domestiques : chaque fois que tu te connectes à la radio, ta femme prend sa douche. Ou tu prends 3 tasses de café quand tu as dormi une heure de moins.

Iohanna Nicenboim motivation scale

Il y a la balance qui joue avec ton poids pour évaluer la consistence de tes réactions psychologiques.

Iohanna Nicenboim ab toaster

Le meilleur de tous : l’A/B toaster grille chaque tartine différemment pour évaluer la préférence des utilisateurs.

L’intelligence artificielle a encore des progrès à faire

Cette vidéo illustre bien les effets secondaires de ce qu’on appelle l’intelligence artificielle.

Le génie de Google Now qui t’invite à aller prendre le métro dans 5 minutes, ça émerveille la première fois. Au bout de 3 on ne le remarque plus. Au bout de 10 c’est gadget, voire pénible.

Multiplions cette impression par la vogue des objets connectés qui nous attend et le développement de cette prétendue intelligence artificielle et vous obtenez cet extrait de 5 minutes de la vie d’un retraité en 2020.

Prometteur…

Alert Shirt by Foxtel make you feel the footie

alertshirt_fox footy

When it comes to the Internet of Things, it’s all about chaos. Thousands of players, thousands of protocols, thousands of ideas, thousands of frauds.

Most of the time products are unfinished prototypes, or lack availability, or funds. A lot of fuzz for nothing.

When you’re a brand, playing this game can be harmful. You’re either pioneer and everybody scream, either a laggard and everybody will laugh. You’re either a maven a magic can happen.

Alert Shirt by Foxtel just won a golden Caples award:

The Alert Shirt is a wearable piece of technology that enabled football fans to feel what players feel during a game. The shirt connected to a mobile app, captured real-time game data, and sent the data to electronics inside of the shirt via Bluetooth to create sensations that simulate a play.

Nice right?

 

Empty Pocket #3 : week 10

samsung-oscar

Some of the finnest articles from the week:

How did Samsung spend $20 Million on Ad Time and Got Product Placement for Galaxy Phone. Behind the Preplanned Oscar Selfie: Samsung’s Ad Strategy

Idling is the new leaning in. Recline!

“As far as we know, no one has ever done this before—putting together this many different franchises. We’re trying to build the AutoNation of the restaurant business.” From Tesla To Dunkin’ Donuts, One Firm’s Quest to Fine-Tune The World

The Internet of Things is real and growing, but the money will come neither from Internet nor the Things. Instead, the big money will derive from business services that pull data from those IoT networks. The Internet Of Things: The Real Money Is The Internet, Not The Things

How a Mormon kid from Utah cracked the code for producing adventure videos you can’t stop sharing. Devin Super Tramp: The Boy King of YouTube Huck Shots

Now he’s hoping “to reach the next 35 million through mainstream media.” Here’s your chance to make porn ads. Here are the first subscriptions.