10 films bien écrits

Ca devient une saga.

1. Playstation – double life. Un insight démocratique qui n’a pas changé depuis des années. Jolie représentation de joueurs différents : âges, sexes, centres d’intérêt.

2. Lego – let’s build. Une bonne copie de Noël peu originale mais bon casting.

3. Honda – hate. Objectif : faire changer d’attitude sur le diesel. Saviez-vous qu’on retient plus facilement un message lorsqu’il est chanté et rimé? Une technique qui nous vient de la Grèce Antique.

4. Meetic – Le garçon et la fille que tout le monde s’arrache. Un film de recrutement de longue traîne. 99% des gens sont moches, deal with it. Merci Luc

5. Jeep – built free. En vieillissant vous êtes devenus chiants. Retrouvez vos racines.

6. Turbo tax – the year of the you. Le  service qui m’obsède ces jours-ci. Une sublime copy sur les étapes de vie.

7. Direct TV – get rid of the cable. Toujours aussi drôle. Surfer sur notre tendance à “nous faire des films” pour vendre de l’image, c’est beau.

8. Orange – the future’s bright. Le film de lancement du méga-opérateur européen. Une vision du progrès. La scansion subliminale des chiffres pour évoquer la simplicité est assez folle.

9. Channel 4 – How to Pull the Perfect Sickie. Un film de préférence, on frôle la brand utility.

10. Nike – Possibilities. Qui peut le moins peut le plus. Just do it. Ca marche toujours. Merci Kevin

10 films bien écrits

On revient à la charge après ces 4 premières itérations des films les mieux écrits.

1. Johnnie Walker : From the Future. La personnalité projetée : un classique, réservé aux marques leaders.

2. IKEAMake time for living—Teddy’s Speech. C’est dans la maison que ça se passe. Le dernier havre de paix. Les meubles qui ne gênent ni la (bonne) marche, ni le discours.

3. Axe Hair. Une tonalité très Old Spice pour une mission très simple : apprendre aux ados à se coiffer “comme ils aiment”. Ca n’a l’air de rien mais les vidéos de grooming masculin ne courent pas les rues…

4. Backcountry : this is Backcountry. Une promesse finalement classique dans l’univers des marques outdoor. Juste une question d’éxé.

5. Solidarités International. Malgré un message controversé, un très beau travail d’écriture.

6. CIC : on vous rappellera. Stéphane de Groodt au service d’une promesse pas très claire mais bien identifiée : la banque futée pour les gens futés.

7. Call of Duty. La rivalité. La petite voix. L’obsession. Merci Gaëtan.

8. Chrysler : road to greatness. Un peu facile mais toujours aussi efficace.

9. Neuf Telecom : ça n’a pas vieilli. Monstrueux.

10. Jeep : built free. On aime la voix off au timbre inhabituel, le petit laïus sur la liberté qui ressource le 4×4 aux racines de son positionnement : réservé à des gens qui ne font pas comme tout le monde et qui préfèrent sortir des sentiers battus. A l’époque, on les appelait les hippies. Aujourd’hui, on les appelle les yuppies.