10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #154

1. Un tiers des utilisateurs de Mozilla utiliserait un bloqueur de pub, 30% chez Chrome, 20% chez Opera. Adblock Plus compterait 60M d’utilisateurs actifs dans le monde, dont 5 en France.

2. Le métier de fixer. Merci Marlo

3. Un “arbre sec” = une potence. Merci Hugo et Mathilde

4. Candy Crush générerait 600 000 dollars de CA par jour (entendu dans le podcast Studio 404 à la 20e minute)

5. Dragon Quest 3 : le jeu vidéo qui paralysa le Japon.

6. La sophistication de la Citroën DS a sauvé De Gaulle.

7. Ces hackers du patrimoine s’appellent les Untergunthers.

8. 400 millions de Chinois ne parlent pas le mandarin. Merci Benjamin

9. L’emprunt étonnant du logo Radisson :

logo radisson picasso

10. Un petit détail qui compte : pourquoi les caractères imprimés sur les touches d’un cockpit d’avion sont en capitales? Réponse à 3’35 :

Les néo-privilèges octroyés par Pathé+ constituent-ils une rupture dans la mythologie du cinéma?

film clap cinema réalité représentation scene somewhere coppola sofia

Je ne sais trop quoi penser de cette initiative Pathé rapportée par l’Oeil de Laser.

D’un côté, on ne peut pas reprocher aux exploitants de salles de cinéma de profiter de l’excellente dynamique du cinéma en France. Malgré un premier trimestre 2013 maussade, cela fait plus de 10 ans que la fréquentation des salles hexagonales augmente graduellement. La mise en place d’une offre premium est compréhensible, d’autant plus que comme pour la plupart des business d’infrastructures, ce sont les services/produits additionnels qui font vivre (les bonbons au cinéma, les sandwiches dans les stations-service).

Il n’empêche.

La magie du cinéma à ce point commun avec le jeu vidéo de proposer un espace de démocratie parfaite. Quel que soit le mode de paiement de sa place de cinéma, ses habitudes, son ancienneté dans un réseau, nous sommes égaux face à l’obtention des  bonnes ou des mauvaises places d’une salle. Riches, pauvres, blancs, noirs, jaunes, verts, hétéros, gays, cathos, juifs, diplômés, taulards.

L’obscurité des séances de cinéma renforce cette expérience d’espace à part où tout est possible. Le cinéma est une séance de saturnales durant laquelle chacun devient tour à tout héros, salaud, amant éploré ou ovni attachant.

Pas sûr que la magie perdure si la logique aristocratique de l’opéra s’incruste au cinéma.

Le jeu vidéo comme espace de démocratie pure et parfaite?

Je ne sais pas comment rebondir sur cette thèse de Serge Tisseron mais sa pertinence vaut le partage. Le psychiatre ayant consacré des textes aux jeux vidéo m’a littéralement ouvert les yeux.

Selon lui, le jeu vidéo est un espace d’égalité presque parfait.

Contrairement aux multiples symptômes de la violence symbolique quotidienne, le jeu vidéo abolit les âges, les compétences professionnelles ou scolaires, les niveaux de vie. Un cancre peut collaborer avec son professeur, un employé peut draguer sa patronne, un chômeur chef de guilde.

Le jeu vidéo s’inscrit à ce titre dans la longue tradition du travestissement et du carnaval, où les statuts sont sinon effacés, du moins chamboulés.

Est-ce une bonne chose? Difficile de dire. Les optimistes y voient un espoir, les pessimistes une illusion temporaire. Cette zone alternative demeure néanmoins un excellent stimulateur de créativité.

Breaking news : Warcraft au cinéma !

Les nerds en salivent d’impatience ! Après l’annonce de l’adaptation de Facebook au cinéma, c’est le célèbre jeu de stratégie développé par le studio Blizzard qui devrait faire l’objet d’une adaptation sur grand écran.

Preuve supplémentaire de la montée en puissance de l’industrie du jeu vidéo sur le marché de l’entertainment.

NB : Le jeu vidéo GTA a été le bien culturel le plus vendu au monde en 2008.

Pour les fraggles qui n’ont jamais entendu parler de WoW, voici un trailer du jeu vidéo qui rassemble chaque jours plusieurs millions de nerd cotisant 15 euros par mois pour se casser la gueule online:

MàJ : pour les enfants ou les mini nerds, le journal du net vient d’annoncer le lancement du Monde de Boaki, un petit jeu à la World of Warcraft dédié aux 5-12 ans. Ahh, les plaisirs du geeking en famille…

MàJ2 : c’est Sam Raimi, le réalisateur de la série des Spiderman, qui shootera le film Warcraft.

Source : JDG