A few signs showing that the advertising agency of the future won’t probably be an advertising agency

Prey for the Content Lord
Let’s all prey for the Content Lord

For those considering advertising as a coffin business, do not forget that even funeral homes can innovate.

Here are a couple of signs (coming from the deck below, slide 41) shaping the future of our jobs:

  • OMD launching Final Front, aka. an entertainment fair where advertisers met content producer to collaborate.
  • VICE acquiring Carrot Creative: a company specialized at distributing content within new medias
  • Droga5 partnering with WME (one of the biggest talent house on Earth) to create new kind of entertainment and contents
  • Poptent producing a Budweiser spot during the World series (a crowdsourced platform for videasts)
  • Complex Media (an advertising network dedicated to 20 something dudes) powering pepsi.com through a platform supporting emerging artists.

The future’s bright yeah, but who knows who’s gonna get the biggest slice of pie?

Ce que Lady Gaga enseigne aux marques

Pourquoi cette fille de 23 ans réussit mieux que tout le monde… Partenariats avec des marques, défilés brandés, featuring et copinages célèbres, Lady Gaga est une petite créature plébiscitée par les marques (partenariat créatif avec Polaroid, écouteurs Universal’s Beats By Dre, cosmétique Viva Glam…).

(C’est toujours plus facile de tirer des enseignements une fois le succès arrivés mais bon, personne n’est parfait).

Comme les marques :

  • Lady Gaga a une histoire à raconter : jeune musicienne prodige issue des bancs d’un prestigieux conservatoire new yorkais, débuts difficiles, happenings semi-porno dans des tavernes du East-Side… La galère quoi.
  • Lady Gaga revendique ses origines, au moins à travers un nom qui se veut un hommage à Radio Gaga de Queen.
  • Lady Gaga sait traiter ses fans et passe des heures avec eux sur les réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Myspace…
  • Lady Gaga anime la conversation quasi naturellement : chacune de ses apparitions donne du grain à moudre au public : coiffure extravagante, tenue excentrique, accessoires, marques, etc
  • Lady Gaga aide les gens à avoir un avis. Mine de rien, ça compte. Le niveau d’abstention aux scrutins dit bien le manque d’intérêt ou la difficulté ressentie par les gens pour se faire une opinion (même à l’époque où les réseaux sociaux nous aident à nous publiciser).
  • Lady Gaga a réussi son shift en devenant une marque média. Le nombre de placements dans ses clips dit la puissance de la marque Gaga à porter un message, des valeurs, un imaginaire (notamment à travers sa gestion experte du montré/suggéré) sans jamais se laisser phagocyter.

Bref, une belle marque comme on dit dans le métier.

Voici un reportage sur le phénomène :