10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #302

1.Les voitures Bugatti sont tellement chères que leurs clients possèdent en moyenne 83 autres voitures, 3 jets et un yacht.

2. 75% des films américains réalisés avant 1929 ont été détruit, car personne n’en voyait la valeur commerciale.

3. Les classes populaires voteraient contre leur intérêt par peur d’être les *derniers* : c’est ce qu’on appelle la last place aversion.

4. Plus d’un million d’euros par an sont récoltés dans la fontaine de Trevi. Merci Virgile

5. Faire de la perruque provient du jargon des ouvriers : c’était travailler caché, en douce, dans un atelier. Merci Olivier

6. La nom de la marque ACNE = ambition to create novel expressions (source M le Magazine de la semaine de Pâques).

7. L’Australie accueille 20% des machines à sous mondiales.

8. Pour lutter contre le blanchiment et la fraude, le gouvernement de Taiwan a transformé chaque ticket de caisse en billet de loterie.

9. Les personnages de dessin animés ne comportent traditionnellement que 4 doigts, pour des raisons de coût (ça prend moins de temps).

10. 36% des utilisateurs d’assistants vocaux (Amazon Alexa, Siri, Bixby…) disent aimer leur appareil comme si elle était une vraie personne.

Last place aversion : quand la peur de la dernière place nous motive

Alors que cette note abordait le sujet du biais de la troisième personne (ou pourquoi les gens s’estiment plus heureux que la moyenne), cette théorie connexe ne manque pas d’intérêt pour les marketeurs et les communicants. La last place aversion démontre pourquoi les gens sont angoissés à l’idée d’être classés à la dernière position, d’un point de vue social, économique ou culturel.

De fait, le comportement du dernier d’une liste de 10 individus sera sensiblement différent de l’avant dernier et de l’antépénultien.

Alors que le dernier estime qu’il n’a “plus rien à perdre”, les 9e et 8e vont adopter des comportements et attitudes farouchement motivés par le désir de ne pas rétrocéder dans le classement.

Ceci explique pourquoi les populations modestes votent parfois contre leurs intérêts ou s’endettent pour acheter des automobiles luxueuses.