10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #330

Perrier-Indian-Club-02-bottles

1.Le design des bouteilles de Perrier a été inspiré par les indian clubs, des haltères indiennes.

2. Au début des années, McKinsey expliqua à AT&T que le marché mondial du téléphone mobile en 2000 ne dépasserait pas les 900,000 unités. AT&T se retira du marché. En 2000, 738 millions d’unités étaient vendues. Merci Grégory

3. Les gladiateurs faisaient du placement de produit.

4. Le ménure superbe est un oiseau à la mémoire incroyable : un spécimen ayant grandi près d’un flûtiste dans les années 30 fut relâché. 70 ans plus tard, les ménures de la même forêt chantaient toujours les mêmes airs.

5. La longue dispute des universitaires à propos des nombreuses représentations de combats entre chevaliers et escargots aux 13e et 14e siècles.

6. Une étude sur Google Earth a permis de démontrer que les vaches avaient un compas interne, elles pointent systématiquement vers le nord. Merci Grégory

img_2122

7. Merci Étienne

8. Le célèbre fond d’investissement Andreessen-Horowitz est surnommé a16z. Ce numéronyme dérive d’une technique d’abréviation de développeurs consistant à écrire la première et la dernière lettre d’un mot en y insérant le nombre de caractères entre. Chapeau Olivier

9. Charles Aznavour est ambassadeur d’Arménie en… Suisse.

10. L’effet Garcia désigne le fait d’être dégoûté d’un aliment parce qu’on était malade lorsqu’on l’a goûté. Il s’agirait d’un réflexe hérité des animaux qui associe un danger pour notre corps à un aliment.

10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #270

1.5 services indiens fonctionnant en retour d’une sonnerie de téléphone raccrochée.

Pierre-Auguste_Renoir_090

2. Le frère de Renoir l’aidait à immobiliser les passants dans la rue pour aider le peintre à représenter les badauds.

3. Le sens des plates excuses provient du servage et connote des excuses données en état de servilité.

4. Comment Orson Welles a fait boire du Perrier aux millenials américains de l’époque : les boomers.

5. Le goûteur officiel des thés Tetley a une langue assurée plus chère que les jambes de Rihanna.

6. Les chansons durent le plus souvent 3 minutes à cause des capacités de stockage des disques de 78 tours.

7. Les numéros au fond des verres Duralex correspondent à des lots de production.

8. Nos égouts valent de l’or.

9. Etymologiquement weird est un verbe signifiant « avoir le pouvoir de contrôler son destin« .

10. Certains appareils médicaux doivent être fabriqués avec des métaux datant d’avant Hiroshima et Nagasaki à cause des radiations.

10 things I didn’t know last week #191

1. The adult diaper business is now better than the baby diaper business. In both US and Japan.

stabilo_logo_3141

2. Stabilo’s swan logo is a reference to its founder Sebastian Schwanhaüsser. Schwann is a swan in German.

3. Obama’s opponents currently coal roll.

4. The Doorway effect geographically explains why stepping out a room makes you forget stuffs.

5. The junkie word originates from people stealing pieces of metal to fund their drug addictions.

6. You’d Need 76 Work Days to Read All Your Privacy Policies Each Year.

dinosaurs feathers

7. Many dinosaurs may have been covered in feathers.

8. Hitler loved Disney’s movies.

9. Perrier’s bottle shape comes from Indian Clubs. Thanks Alex

Cellphone Etiquette  around world

 

10.  Cellphone Etiquette in 11 Countries

Quand la pub se fait vengeresse

Suite à la prétendue interdiction d’un film Sprite en Allemagne, on a pu lire sur le site du Nouvel Observateur des commentaires aussi cocasses qu’interrogateurs.

(Désolé pr le présentateur débile mais toutes les vidéos ont été retirées de Youtube cette nuit, je n’ai trouvé que ça… Avancer à 1:58mn)

Ce film serait selon plusieurs internautes le symbole de la vengeance de l’Afrique sur la vieille Europe. Réaction raciste ou analyse subliminale? Le fait est que les questions posées par ce film ont en tout cas le mérite de faire parler de la pub. L’article de l’Obs avance en effet que le but de ce film est de déclencher un buzz… Succès ou dérapage?

Dans le sillon des spots un peu dégueu, difficile de ne pas repenser à ce film Perrier des années 70 :

Source : Le Nouvel Observateur