Il y a 2 fois plus d’ad blocks mobiles que fixes

Quand Mary Meeker éternue, l’industrie se mouche. Preuve en est la petite panique qui secoue les collègues depuis l’annonce qu’il y a 2 fois plus de ad blocks installés sur les mobiles que sur les desktop (dont voici le rapport complet supra).

Bref, personne ne l’a vu venir. Encore de quoi interroger le modèle de millions d’acteurs de la pub qui vendent des bannos, automatiquement ou pas.