Devoirs de vacances des planneurs stratégiques : chapitre 2

Après le cahier de devoirs de vacances des planneurs stratégiques, voici le programme de révision de votre 2e semaine au bord de la piscine : la compilation de fiches de lecture.

De quoi réouvrir ou écarter définitivement ces quelques incontournables de la littérature d’entreprise.

Merci London Strategy Unit

Bonjour l’audience liquide : comment la fragmentation impose des formats d’histoires polymorphes

distribution strategy filloux

Cet article sur la liquidité du consommateur de contenu cristallise toutes les problématiques d’éditeurs du moment.

Un point de perspective intéressant : ce que le marché a gagné en standardisation des plateformes mobiles, il l’a perdu en fragmentation des modalités de consommation de contenus.

Depuis la page web fixe aux contenus adaptés pour la tablette et le mobile, on voit désormais apparaitre une foultitude de nouveaux distributeurs : Apple News, Facebook Instant Articles,  Snapchat Discover, Flipboard récemment racheté par Twitter…

Une nouvelle fois, nulle doute que le succès viendra d’un savant équilibre entre qualité éditoriale et pertinence d’adaptation

La complexité est un challenge : la publicité va bientôt passer en mode hard

jeu rue travaux

Cette colonne du patron de l’IAB dans Adweek est un peu triste. Randall Rothenberg se plaint de la complexité du marché et regrette le bon vieux temps où la pub fonctionnait, en affichage, radio, TV ou presse. Il en appelle toutefois à la réforme en fin d’article, à demi-mots.

Sans jouer son jeu en produisant une critique de son argumentation, son analyse est une invitation au challenge intellectuel.

Sans être expert en jeux vidéo, il me semble que le plaisir du jeu passe – entre autres – par la progression et la résolution de problématiques de plus en plus complexes. Si ce n’était pas le cas, il n’y aurait pas de mode easy/normal/hard. Les jeux vidéo ne seraient pas de plus en plus ardus.

Depuis une grosses dizaine d’années, la publicité est passée en mode normal. Les prochaines années vont la voir passer en mode hard. Inutile de lutter ou de pleurnicher, le développement de la complexité et inéluctable.

Le plaisir de l’exercice de notre métier doit s’en trouver décuplé.

De la même manière qu’on prend plus de plaisir à terminer un jeu en mode hard qu’en mode easy.

A vos manettes.