GPS to get lost : quand les marques nous aident à lâcher prise

labyrinthe infini perdu égarement hésitation

Au service d’une promesse historique d’aventure, bousculant les néo-explorateurs dont les destins sont (tout) tracés en pointillés, dans un contexte culturel qui ne laisse plus aucune place au hasard : cette initiative Jeep fait du bien.

GPS to get lost : une fonction de l’ordinateur de bord créatrice de hasard et de sérendipité, de poésie de l’inconnu, de génération de surprise.

Certains crieront au plagiat de l’app Serendipitor. Peut-être.

Mais quelle belle rencontre entre cette marque et cette fonctionnalité. L’alchimie culturelle (même si Jeep sait aussi être très bizarre).