10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #99

Désolé pour le petit retard de publication dû à un long week-end.

1. Le Bat and Ball Problem, le genre d’horreur qui nous fait sentir sots.

2. Quelques théories scientifiques amusantes.

3. L’histoire amusante du nom du popsicle. Merci Françoise.

4. Le Festival Beauregard se déroule dans le parc du château d’Hérouville où une foule de grands noms ont enregistré leurs disques dans les 70/80′ : Magma, Pink Floyd, Canned Heat, Elton John, David Bowie, Jacques Higelin, Iggy Pop, Bee Gees, Marvin Gaye, Dick Rivers, Fleetwood Mac, Nina Hagen, Jethro Tull, Cat Stevens, T. Rex…

5. Jusqu’au 19e siècle, la grande majorité du vin produit en France était rosé.  Merci Sébastien

6. Il y a désormais plus d’URL que d’étoiles dans l’univers.

7. Le chef d’orchestre est un comptable.

8.  Le bref langage, jargon des dictons. Merci Etienne

9. Les soties, ces farces jouées par des vraix/faux fous visant à moquer les moeurs.

10. Le Ouija Board, un jeu plateau commercialisé dès 1890 afin de communiquer avec les esprits (il a depuis été racheté par Hasbro).

Pink light in England: sortez vos calculatrices

Voici une innovation aussi machiavélique que géniale. Afin d’éloigner les adolescents et autres zonards des endroits où ils ont l’habitude de trainer (hall d’immeuble, cages d’escalier, zones urbaines désaffectées…), nos voisins anglais ont trouvé une astuce bien plus tordue que notre timide tentative française de cage d’escalier délocalisée.

Les autorités britanniques vont ainsi installer des néons roses dans les endroits fréquentés par des populations non désirées. La particularité de ce dispositif : il fait ressortir les accidents de peau… Sans cibler de classe d’âge en particulier (il n’y a pas d’âge pour glander dehors), on imagine que les ados risquent de salement pâtir de cette initiative…

Je vous laisse en compagnie du journaliste de la BBC et de l’ingénieux commanditaire de cette technique :

Source : BBC