Face à des arguments abstraits, rien de tel qu’un animal pour substantifier la rhétorique

Run4Tiger wwf

Pour des raisons de nature humaine, nous réagissons plus à des stimulations émotionnelles que rationnelles.

C’est le grand drame de Milton Friedman, la grande joie de Daniel Kahneman.

Cette campagne WWF au bénéfice de la sauvegarde des tigres en Russie est de ce point assez géniale.

La cible des joggeurs est non négligeable : l’association a décidé de challenger leur esprit de compétition (les fondements moraux d’apps de quantifying self) pour courir contre un tigre.

Magique et malin (même si la réponse sur les réseaux sociaux n’est pas monumentale).