Lâchez prise et parlez à votre collègue de droite, vous allez être surpris

S’il y a encore des gens qui n’ont pas entendu parler des filter bubbles, offrez 15 riches minutes à votre gueule de bois post qualification en finale : ça vaut le coup.

Comme pour de nombreuses autres décisions politiques – les élections notamment – l’algorithme Facebook a été accusé de favoriser le conservatisme dans le vote du Brexit. Pourquoi?

Parce qu’à mesure que les utilisateurs utilisent l’outil, leurs interactions sont assimilées par edgerank qui pousse alors des opinions conformes à celles qui vous font réagir, aka. les vôtres.

Résultat : votre mur est tapissé de points de vue de gens d’accord avec vous. Et lorsqu’un grand moment de civisme pointe son nez, vous voici cerné d’opinions conformes aux votres. Autrement dit : si une opinion est dans l’air, il est très compliqué de faire évoluer le point de vue des gens tant ils se sont emmurés dans une bulle préférentielle.

Faites le test sur votre mur : combien de personne horribles avez-vous déjà arrêté de suivre? Contre combien de personne vous êtes déjà ouvertement opposé sur un mur? Sans doute moins que ceux qui vous inspirent…

Bottom line : faites confiance à la sérendipité, quittez Facebook et offrez-vous un magazine inconnu pour votre heure de train ce soir.

10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #212

1. Comment Spotify fait fonctionner le shuffle. Merci Olivier

mr-clippy

2. Mr. Clippy fut un tel échec qu’il figurait dans le pitch de vente de Windows XP (cf. slide 10).

3. Apparemment, en Bretagne comme en Navarre, on fume l’hortensia (où l’on apprend que le Zyklon B en dérive). Merci le Celsa

4. Les numéros des lignes de bus à Paris répondent à une codification précise :

Pour le premier chiffre :

  • 2x pour Opéra et la Gare St Lazare
  • 3x pour la Gare de l’Est
  • 4x pour la Gare du Nord
  • 5x Auparavant, ce fut République, mais maintenant, c’est plutôt la Rive Droite.
  • 6x Points secondaires de la Rive Droite
  • 7x pour le secteur entre Hôtel de Ville et le Louvre
  • 8x Points secondaires de la Rive Gauche, mais plutôt vers le secteur entre Luxembourg et la Gare d’Austerlitz.
  • 9x pour la Gare Montparnasse

Pour le second chiffre :

  • x0 pour les lignes traversant Paris sans forcément avoir un terminus en banlieue ou à une Porte précise.
  • x1 pas de spécifications précises
  • x2 de Balard à la Porte Maillot
  • x3 de la Porte Maillot à la Porte Champerret
  • x4 de la Porte Champerret à la Porte Montmartre
  • x5 de la Porte Montmartre à la Porte de Pantin
  • x6 de la Porte de Pantin à la Porte de Charenton
  • x7 de la Porte de Charenton à la Porte de Gentilly
  • x8 de la Porte de Gentilly à la Porte de Versailles
  • x9 de la Porte de Versailles à la place Balard

Merci Patrice

piano_lounge

5. Une époque où certains avions de lignes étaient équipés d’un piano lounge.

6. En Corée, les fast-foods proposent des menus offrant un petit cadeau pour les enfants, les ados et des jeunes adultes.

7. Une race de chien développée uniquement pour faire tourner une roue activant un soufflet.

8. Comment fonctionnait le pistolet sans fil de la Nintendo : les canards étaient blancs et un flash noir apparaissait à chaque déflagration. C’est la variation de couleur qui indiquait la précision du tir.

9. Une histoire (passionnante) du télégraphe.

10. SOS = Save Our Souls ou Save Our Ship ou Send Out Succour.

GPS to get lost : quand les marques nous aident à lâcher prise

labyrinthe infini perdu égarement hésitation

Au service d’une promesse historique d’aventure, bousculant les néo-explorateurs dont les destins sont (tout) tracés en pointillés, dans un contexte culturel qui ne laisse plus aucune place au hasard : cette initiative Jeep fait du bien.

GPS to get lost : une fonction de l’ordinateur de bord créatrice de hasard et de sérendipité, de poésie de l’inconnu, de génération de surprise.

Certains crieront au plagiat de l’app Serendipitor. Peut-être.

Mais quelle belle rencontre entre cette marque et cette fonctionnalité. L’alchimie culturelle (même si Jeep sait aussi être très bizarre).

Le pendulum painting bowl de Sistudio devient objet unique par les aléas du trajet

pendulum painting bowl sistudio

Petit post rapide, juste le temps de parler de ce formidable objet découvert par l’excentrique – au sens étymologique du terme – collectif Pollen Consulting : le pendulum painting bowl.

Le concept de cet objet imaginé par Sistudio est simple : on achète un bol blanc. Son colis d’expédition est équipé d’un tube de couleur pioché au hasard. Ce sont les aléas du transport qui impriment un motif sur l’objet, que l’on séchera à réception.

Chaque bol est unique, décoré par le hasard et la sérendipité du trajet.

C’est beau, c’est unique, c’est poétique, c’est sensass’, comme dirait les mcluhaniens.

Sémantique et stratégie : quel sens donne Adword à nos marques?

disconnect_three_houses_m_h

Dans le marketing, il y a trois écoles :

  • Dans la première, les élèves sont positionnés en fonction de leurs notes. Les meilleurs aux premiers rangs, les moins bons au fond de la classe.
  • Dans la deuxième, les élèves sont également positionnés en fonction de leurs notes mais à l’envers. Les meilleurs au fond, les moins bons devant.
  • Dans la troisième, les élèves sont assis au hasard des accointances, des préférences, des punitions.

Question : dans quelle école souhaitez-vous enseigner?

***

Les agences sont souvent structurées autour d’une offre produit, rarement autour d’une vision des consommateurs.

La plupart des agences de pub à la Mad Men font partie de la première catégorie. Un gros client a droit à une grosse attention, un petit à des stagiaires.

On trouve pas mal de nouveaux entrants dans la troisième catégorie : les agences digitales ou innovantes, ayant la culture des consos, des usages et de l’UX, de la sérendipité. Les bons instituts d’étude figurent ici (les mauvais sont dans la première catégorie).

La deuxième catégorie est moins encombrée. On y trouve quelques misfits ayant une préférence pour les petits clients : petites agences créatives attachées à leur indépendance (pensez à tous ceux dont le nom est composé de ouvrier/manufacture/factory/atelier/échoppe), boites de consulting légères au service de problématiques très ponctuelles. Pensez à ces boites dont la seule activité est de maquiller les mariées avant les levées de fond. Vous n’en connaissez pas? Foncez.

***

Appliqué au SEM, on voit très bien où nous conduisent ces 3 écoles.

  • La première va se battre pour être en première position sur les mots clefs les plus onéreux en mode six sigma conservateur.
  • La deuxième va mettre en place un dispositif de longue traîne visant à valoriser l’infinité de demandes rares et bon marché.
  • La troisième met en place en équilibre aléatoire ou pondéré entre mots clefs tactiques et stratégiques.

La question des mots-clefs est un excellent exemple pour parler de la différence entre stratégie et tactique.

Définitions CNRS :

  • Stratégie (par extension) : Ensemble d’actions coordonnées, d’opérations habiles, de manœuvres en vue d’atteindre un but précis.
  • Tactique : Art d’utiliser les meilleurs moyens pour atteindre un certain objectif; ensemble de ces moyens.

La stratégie désigne la vision, la tactique les moyens. Point. Attention toutefois, il n’y a – en principe – pas de tactique sans stratégie alors qu’on peut avoir une stratégie sans tactique.

Prenons l’exemple du groupe Danone qui – malgré quelques complications – demeure positionné sur la santé. Pour lui, acheter le mot santé est stratégique. Cholestérol est tactique.

Stratégie et tactique fonctionnent main dans la main, elles insufflent chacune à leur niveau des idées de mots sur lesquels enchérir. Une marque automobile peut se positionner sur des mots-clefs de moto ou de transports en commun si elle ambitionne d’offrir une solution globale de mobilité. Une compagnie aérienne peut se positionner sur Disneyland si leurs périmètres concurrentiels se croisent.

La sémantique est le plus des sujets pour parler  du sens qu’on veut donner à ce qu’on fait.

Dans quelle école souhaitez-vous enseigner?