10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #164

1. Les tournages de film vus autrement.

2. Jeff Bezos voulait originellement nommer Amazon Cadabra. 

3. Toutes les façades de magasins GAP mis bout à bout = 16 kilomètres.

4. HBO = Home Box Office.

5. Le Viagra a été découvert par accident en cherchant un remède contre les angines.

6. La mode des bitstrips.

bitstrips facebook app friends

7. The user is drunk : une méthode de debugging :

8. Autonomous Sensory Meridian Response : la méthode à la mode pour avoir des orgasmes cérébraux.

9. Les marques qui ont déjà utilisé du neuromarketing (source : CB News novembre 2013) :

marques neuromarketing cb news

10. Comment éplucher de l’ail en 10 secondes.

10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #160

1. Nike emploie un million de personnes dans le monde.

2. Quelques chiffres sur la tolérance en Amérique (1’30 ») :

3. Le terme deadline vient des prisons.

4. L’eigengrau est la couleur vue par l’œil humain dans l’obscurité totale.

5. L’origine amusante du mot gadget, intimement liée à la statue de la liberté. Merci Chloé

6. Les salles de cinéma tirent la majeure partie de leurs revenus du pop-corn et des bonbons. Merci Olivier

7. GoPro est la 3e marque la plus contrefaite derrière Apple et Johnson et Jonhson.

8. Le transfert de Gruen = l’hypnose des centres commerciaux. Merci Benjamin.

9. Sony fabrique Raspberry Pi.

10. Siné a fait de la pub pour Perrier. Merci David.

Perrier Pschitt siné

10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #95

1. Le Matthew effect désigne le phénomène les riches deviennent plus riches et les pauvres plus pauvres. Merci Olivier

2. Le pouvoir cratyléen, c’est l’idée selon laquelle un prénom et son porteur ne font qu’un. A ce titre, Marcel Proust n’investissait que dans des actions dont le nom faisait rêver. Merci Sébastien.

3. Rovio (éditeur d’Angry Birds) réalise 64% de son marge sur son CA annuel.

4. Le Whole Earth Catalog, figure de proue américaine d’un mouvement écolo. Merci Maud

5. Les trous des balles de golf leur permettent de voler plus longtemps.

6. Au début du 20e siècle, le Moulin Rouge était une salle de boxe pour femmes. Merci Erwan

7. Le logo Vaio de Sony est un double acronyme : Video Audio Integrated Operation puis Visual Audio Intelligent Organizer dès 2008 à l’occasion de l’anniversaire de la marque. La typographie du logotype dit l’intégration du numérique et de l’analogique (VA = vague analogique //IO = code binaire) :

8. Les jeux de 52 cartes sont basés sur le calendrier grégorien :

  • 4 couleurs pour les quatre saisons de l’année,
  • 12 figures pour les 12 mois,
  • 52 cartes pour les 52 semaines,
  • la somme de tous les points d’un jeu de 52 cartes plus le joker est de 365 pour les 365 jours de l’année,
  • le total de chaque couleur donne 91 points (les valets, dames et rois valant respectivement 11, 12 et 13 points), ce qui donne en multipliant par quatre 364 points, auquel on ajoute un point de joker. Un jeu classique est livré avec 2 jokers, ce qui donne alors un total de 366 pour les années bissextiles.

9. David Bowie n’aurait pas les yeux vairons (coup dur).

10. L’embargo américain sur Cuba est toujours d’actualité, sauf pour les médicaments et la nourriture (cf. le lancement d’Havana Club interdit aux US).

10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #46

1. William Cohan, l’histoire d’un partner de chez Goldman Sachs qui organisait des réunions ou ses lieutenants patientaient cinq heures d’affilée afin d’apprendre la valeur de la patience. Ceux qui perdaient patience étaient aussitôt virés. Evidemment. Merci Sebastien.

2. L’étymologie du dessert, chez Sebastien Durant :

L’invention du dessert, au sens moderne, se produit au tournant des XVIIe et XVIIIe siècle, c’est-à-dire à l’époque de François Massialot. Jusqu’à la Renaissance, le terme dessert est à prendre en effet au sens littéral puisqu’il consiste à… desservir la table quand le repas était fini.

3. La capacité d’enregistrement d’un disque compact a été fixée à 74 min par Norio Ohga, patron de Sony, afin de pouvoir écouter d’une traite la 9e symphonie de Beethoven dirigée par son ami Karajan. Merci encore Sebastien.

4. Entre la fin du 19e et les années 50 aux USA, il y a eu une guerre de la margarine, entre les fabricants du nouveau beurre et ceux de beurre traditionnel. C’est grâce à John McMonigle que le Margarine Act fut abrogé.

5. Dans le même article Advertising Age, on apprend que le succès du ketchup Heinz ne provient pas de sa recette mais de sa maestria technique. A l’époque, une réaction chimique (entre la tomate et le vinaigre) faisait exploser les bouteilles. Heinz eu l’idée d’éplucher les tomates, ce qui régla le problème.

6. L’augmentation du prix du pétrole génère une augmentation des revenus Google.

7. Quelques statistiques stupides (mais rationnelles) du monde du travail :

  • Une bonne circulation de l’air peut faire augmenter de 11% la productivité de ses salariés,
  • Augmenter la température fait baisser le nombre de fautes d’orthographe,
  • Plus un bureau est lumineux, plus ses employés sont productifs.

8. La figure du télotype au cinéma désigne un personnage plus marqué par son destin que par ses origines (voir avant-dernier paragraphe).

9. Le lebenswelt d’Edmund Husserl, conception du monde reposant sur l’intersubjectivité collective des individus.

10. Quelques petits trucs sans intérêt pointant néanmoins la magie omnisciente du langage.

Medium is message : le cas RED

La domination des outils sur la création m’a toujours fasciné, à tel point que j’envisageais à un moment de faire mon mémoire sur l’influence de la Adobe Creative Suite sur la création publicitaire. Il est navrant de constater à quel point les nouveaux outils développés dans les versions updatées des logiciels sont surreprésentées dans les campagnes.

Une nouvelle ombre portée dans photoshop et PAF, 1 mois plus tard, on se retrouve avec des annonces prints moutonnières…

C’est précisément ce à quoi ressemble ce teaser australien pour un nouveau téléviseur Sony. Le ralenti ultra qualitatif utilisé est à porter au crédit des machines RED, qui envahissent les boites de prod depuis quelques années.

On retrouve ces ralentis à peu prés partout : pub, reportage, vidéos de ski ou snowboard… Rigolo au début mais rapidement très triste. Où l’originalité des créatifs? N’est ce pas plus excitant que d’inventer ses propres dispositifs pour obtenir des résultats inédits et personnels, ceux-là m^me qui confèreront au vidéaste une patte propre à soutenir sa célébrité en devenir?

Source : Adspace Pionneer