10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #264

1.Pendant la 2nde guerre mondiale, les Russes entrainèrent des chiens pour aller faire exploser des bombes sous les tanks allemands. Problème : les chiens identifiaient les bâtiments à l’odeur de l’essence, or l’armée allemande roulait au diesel.

2. Aux Etats-Unis, les hommes payent en moyenne 15 000$ de plus en assurance auto au cours de leur vie.

3. Rolex a un statut d’entreprise non lucrative réinvestissant l’intégralité de ses profits au service de l’entreprise.

temps passe table france

4. Entre 1986 et 2010, le temps passé à table des Français a augmenté de 13 minutes, de 2h09 à 2h22. Source Think Tank

5. La moitié des hommes britanniques descendent d’un roi de l’âge de Bronze ayant vécu il y a environ 4000 ans.

6. Les notations de 11 grands sites internet – dont Amazon et PornHub – montrent que les produits qui ont le plus de lettres figurant à gauche d’un clavier QWERTY sont plus populaires. Merci Sylvain

7. Le stylo à tatouer a été initialement inventé par Thomas Edison pour créer un stylo électrique capable d’écrire sur 100 feuilles superposées simultanément.

photo

8. La chanson du bon roi Dagobert ne moque pas le roi éponyme mais Louis XVI. Merci Etienne

9. A l’aveugle, 96% des gens reconnaissent le bruit de l’eau chaude qui coule vs. celui de l’eau froide.

10. Les GPS vendus sur le marché se désactivent au-delà de 1 900 km/h et au-dessus de 18 km d’altitude pour éviter qu’ils puissent être utilisés comme système de guidage de missiles balistiques.

10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #129

1. La mode du casual friday vient d’hawaii.

2. Historiquement, le moment est une unité de mesure qui désigne 1,5 minutes.

3. Certaines boites ont des programmes de reverse mentoring, où les jeunes apprennent des trucs aux vieux.

4. Margaret Thatcher a inventé une méthode pour faire de plus belles boules de crème glacée.

5. Jusqu’au 19e siècle, les hommes portaient des chaussures à talons qui les aider à tenir leurs étriers à cheval.

6. Le nom des Porsche Carrera rend hommage à une des courses les plus dangereuses de tous les temps : la Carrera Panamericana.

7. Les prisonniers des goulags avaient d’énormes tatouages de Lénine et Staline sur la poitrine pour éviter que les gardes ne les frappent à ces endroits.

8. Installés dans des villages très dispersés, les indiens Tarahumara courent. Jusqu’à 300 km d’affilée.

9. Les tempes sont la partie la plus fine de notre squelette.

10. Le micromort est l’unité de la probabilité d’une mort.

10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #116

1. Les vertus de la vitamine C auprès des marins furent établies dès1601 par le capitaine de vaisseau pirate James Lancaster. L’embarquement d’agrumes à bord des bateaux ne fut officiellement recommandé que 264 ans plus tard par la marine britannique.

2. Selon le professeur de linguistique Mark Liberman, les Simpsons ont dépassé Shakespeare et la Bible en matière d’importation d’expression dans le langage courant.

3. Par peur des hépatites, les salons de tatouages furent interdits à NYC jusqu’en 1997.

4. Point commun entre Omega, Renault, KFC, Avis et Avon : ils ont tenté de s’associer à James Bond.

5. L’armée américaine a sorti une version civile du Hummer – partiellement – à l’initiative d’Arnold Schwarzenegger.

6. Selon Slavoj Zizek, le bonheur est une idéologie. On ne veut pas vraiment ce qu’on croit désirer. Merci Jérémie.

7. Le principe actif qui compose le dentifrice Sensodyne est né grâce à la guerre du Vietnam.

8. Lucy In the Sky With Diamonds parle des peintures du fils de John Lennon, aucunement de LSD.

9. Un peu moins d’un siècle avant Felix Baugartner, les Galeries Lafayette organisaient un concours dont le but consistaient à se poser en avion sur le toit de leur magasin parisien…

10. Le wedgie (pour ceux qui se demandaient si cette pratique infâme portait un nom…) :

Tatouages : mais quelle marque les a piqué?

Le tatouage est un art qui est historiquement articulé autour de 2 axes de développement majeurs : l’affirmation de soi et la soumission.

Dans le premier cas, l’individu se décore à de multiples endroits – dos, bras, mains… – et pour de multiples raisons : religieuses, culturelles, affectueuses…

Dans le second cas, le tatouage est un marquage subi afin d’être reconnu ou répertorié : criminels au 18e et 19e siècle ou plus grossièrement l’identification danimaux par des vétérinaires…

Il existe toujours des freaks capables du pire, mais qu’est ce qui en pousse certains à se tatouer leurs logos favoris sur la peau? Sans doute les mêmes motivations que le tatoué classique, il n’empêche que ce niveau d’implication laisse perplexe.

Rien de plus fou ceci dit que les ambassadeurs de marques ou types capables de faire la queue pour acheter un iPhone.

Si quelqu’un connait quelque bonne information sur le tatouage, je suis preneur…

Zune (le baladeur de Microsoft)

Lacoste

Harley-Davidson

Apple

Aller plus loin avec Wikipédia.