10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #237

1. Les hommes de Neandertal avaient d’énormes yeux, ce qui finit par leur coûter cher durant la période où ils cohabitèrent avec Homo Sapiens. Leur cerveau consacrait trop d’énergie à la vision, contrairement à Sapiens qui put s’organiser en groupes sociaux et survivre à des problématiques complexes type changement climatique ou transhumance.

2. Chaque année dans le monde, 1,24 millions de personnes meurent dans des accidents de la route.

3. Le resortwear.

4. il s’est vendu 26 713 cassettes VHS en 2014. C’est plus qu’en 2013. Merci Benjamin

5. Mortal Kombat devait initialement être un jeu vidéo sur Jean-Claude Van Damme.

6. Historiquement, un passeport est un document qui vous permet de passer de ports en ports

n-APPLE-HEURE-large570

7. Il est toujours 9h41 dans les publicités pour les iPhones. L’heure du lancement du premier téléphone Apple en 2007.

8. Pourquoi les initiales d’une chemise sont brodées sous le coeur ? Pusieurs théories s’affrontent : faciliter la vie des teinturiers, reconnaitre la gauche de sa droite discrètement. Merci Céline Benjamin et Fabien

9. Jugeant le film anti-palestinien, l’épouse de George Cravenne, en charge de la campagne de publicité de Rabbi Jacob, détourna un avion et se fit dézinguer par la sécurité pour avoir voulu interdire la sortie de ce petit chef d’oeuvre.

staline-washington

10. La main cachée sous le pardessus serait un signe de reconnaissance maçonnique.

La fragmentation profitera à ceux qui le décide : pourquoi les vieux médias ne veulent pas du nouvel argent?

Une industrie ne bouge que quand ses cadors décident de renverser la vapeur.

Ce fut le cas pour le VHS, le Blu-ray, le Wi-Fi et tout ce qui touche à la standardisation des technologies. C’est en train d’être décidé pour l’alimentation électrique sans fil. Cela ne fonctionne toujours pas entre les livres électroniques et les éditeurs, pour les énergies alternatives ou les remèdes à bas coûts pour les pays en développement.

Aujourd’hui dans les médias, les cadors freinent ostensiblement la consommation délinéarisée pour une raison idiote mais imparable : elles ne savent pas comment le valoriser. Tant que l’arbitrage entre vieil argent et nouvel argent ne serait pas passé à l’avantage du challenger, les choses ne bougeront pas.

On ne pourra pas acheter à l’écran en TNT, on ne pourra que parler GRP en digital, la catch-up ne sera disponible que 7 jours en ligne (alors que la pub pourrait continuer à tourner des années pendant des semaines et des semaines, s’adapter à l’actu…), les chaines ne développeront aucun contenu sur les 2e et 3e écrans…

De la même manière que les marques font montre de conservatisme en matière de ciblage, les médias (éditeurs, producteurs et distributeurs) sont d’une frilosité totale vis à vis des nouveaux modes de consommation des contenus.

Est-ce que la révolution viendra des usages? Peut-être. Mais elle ne sera jamais que marginale tant que les majors ne franchiront pas le cap.

Les médias traitent encore le web comme un concurrent.

Il leur appartient de décider de prendre des risques, l’innovation est un sujet politique.

Les trucs qu’on va vite oublier

L’excellent magazine US Wired publiait la semaine dernière une liste des 100 trucs que nos enfants ne connaitront sans doute pas. L’idée de cette note n’est pas de se morphondre dans la nostalgie – très tendance – des neo-adultes mais de s’amuser à se souvenir des objets comme des usages et des gestes plutôt que pour leur fonction propre. Best of.

Catégorie audiovisuel” :

  • Insérer une cassette VHS dans un magnétoscope
  • Se lever pour changer de chaine de télévision (pas de télécommande)
  • Faire un numéro de téléphone sur un cadran rotatif
  • Souffler dans son lecteur de Minidisque ou de cassette audio parce que la bande “fait de la neige”
  • Tourner le tuner d’une radio pour trouver une station cool

Catégorie “informatique” :

  • Ecouter la mélodie du modem 56K durant le début de sa connexion
  • Rendre un exposé d’anglais sur une disquette 3,5 pouces
  • Souffler dans une cartouche de Super Nintendo parce que le jeu ne veut pas se lancer (cf. minidisques…)
  • Tourner sa Playstation sur la tranche pour lancer un jeu

Catégorie “internet” :

  • Tourner les pages d’une encyclopédie ou d’un bottin pour trouver une info
  • Lécher une enveloppe pour la fermer
  • Parfumer une correspondance brûlante adressée à son amoureuse
  • Humecter un timbre

Catégorie “divers” :

  • Faire passer à la ligne une machine à écrire (OK, ça on le fantasme un peu, ça date de Colombo)
  • Se souvenir des numéros de téléphone de la famille et des copains
  • Ne pas savoir qui nous appelle
  • Tourner la clef pour déverrouiller manuellement une porte de voiture

NB : Wired exagère un peu sur certains aspects… On sent qu’il ont un peu d’avance sur les usages technologiques… Le jour où il n’y aura plus ni programme télévisé, ni argent liquide ni bibliothèques n’est pas encore arrivé…

Et vous? Quels sont les gestes qui vous manqueront?

Source : Wired