Pourquoi les agences de pub ne doivent surtout pas imiter Buzzfeed

Après 10 années d’existence dynamique, les fermes à contenus sont devenues les coqueluches du marché des médias qui peine à prendre le virage des internets.

A tel point que ces boites initialement créées pour faire de la curation (aka. soit voler des articles et les réécrire en les calibrant pour les réseaux sociaux ou innonder le web d’articles écrit en fonction des requêtes SEO) se targuent d’être de véritables médias (Buzzfeed ou HuffPo possèdent par exemples des rubriques politiques), monétisant grassement leur audience et produisant du contenu en interne pour leurs annonceurs.

Pour le marché, Buzzfeed est la pierre philosophale qu’on attendait. L’équation du succès : sacrifier la qualité éditoriale au profit d’articles qui buzzent + faire payer les annonceurs pour les aider à maitriser cette nouvelle écriture. Comme le raconte cet article d’Avertising Week :

CNN, AOL and Snapchat have joined The New York Times, The Wall Street Journal and other publishers in starting up their own in-house studios.

Alors que ces entreprises tirent leur épingle du jeu dans cette ruée vers l’or de la création de contenu déclinée par l’infinité de plateforme disponible, ce n’est de mon point de vue pas le modèle à copier pour une agence de pub.

Même si l’article d’Adweek fait état d’une petite agence cherchant à imiter ce modèle en ayant lancé une chaine Youtube consacrée à la musique, les agences de pub n’ont jamais été un média, n’ont pas la culture de l’audience, ne savent monétiser de l’attention mais des honoraires et de la production.

Que nous nous inspirions de la grammaire des fermes à contenus pour « être dans le coup » apparait évident tant cette rhétorique fait aujourd’hui consensus.

Mais que nous nous abaissions à imiter ces méthodes de production bon marché qui n’ont aucune vision à long terme pour les marques, c’est trahir notre expertise et nous mettre en danger au coeur d’une spirale déflationniste. Upworty l’a d’ailleurs bien compris.

10 choses que je ne savais pas la semaine dernière #209

blood cells sun eye

1. Les petits points qu’on voit devant nos yeux en regardant une lumière vive sont des cellules blanches.

2. Se concentrer sur le présent ralentit le temps.

3.  Control + Alt + Delete = une invention tout ce qui a de plus rationnelle. Cette commande étant rarement utilisée, les boutons furent choisis pour leurs positions éloignées.

1041588-bal-tragique-a-colombey-1-mort

4. Charlie Hebdo = référence à la fatale couverture d’Hara-Kiri.

5. Anna Todd a écrit un roman sur mobile. Il a été lu un milliard de fois. Où l’on apprend que Cinquante nuances de Grey était à l’origine une fanfiction inspirée de Twilight. Merci Sébastien

6. The Up Series est un documentaire qui suit 14 enfants britanniques depuis 1964.

7. Jusqu’à il y a peu, il était interdit de proposer des petits jeux durant les temps de chargement des jeux vidéo à cause d’un brevet Namco (du coup oui, on sanglotte en constatant que Ridge Racer a 20 ans).

8. Le gigantisme des grands fonds. La pression fait augmenter la taille des bêtes.

boite-sable-a-quoi-ca-sert

9. Ces objets qu’on croise encore dans Paris sont des anciennes boites à sable qui servaient à dégivrer les chaussées.

10. Le blast beat.